Réactions suite à la visite du président candidat :

"Nicolas Sarkozy a compris l'envie d'avenir de la jeunesse réunionnaise"


Publié / Actualisé
Après la visite de Nicolas Sarkozy le mercredi 4 avril dernier, le collectif réunionnais des Étudiants avec Sarkozy salue, dans un communiqué, "les annonces faites par le candidat à la présidentielle" pour lutter contre le chômage des jeunes et se dit "favorable" à une grande faculté de médecine de l'Océan Indien. Selon le collectif, "Nicolas Sarkozy a compris l'envie d'avenir de la jeunesse réunionnaise".
Après la visite de Nicolas Sarkozy le mercredi 4 avril dernier, le collectif réunionnais des Étudiants avec Sarkozy salue, dans un communiqué, "les annonces faites par le candidat à la présidentielle" pour lutter contre le chômage des jeunes et se dit "favorable" à une grande faculté de médecine de l'Océan Indien. Selon le collectif, "Nicolas Sarkozy a compris l'envie d'avenir de la jeunesse réunionnaise".
Pour le Collectif des Étudiants avec Sarkozy, "l'exonération totale de charge sociale pour les entreprises embauchant des chômeurs de moins de 25 ans est une mesure idéale pour permettre aux jeunes de mettre le pied à l'étrier, d'arriver à l'autonomie plutôt que céder aux sirènes de l'assistanat". "L'instauration d'une zone franche globale pour cinq secteurs d'activités stratégiques permettra à notre île d'accroitre sa compétitivité dans la zone. Ces mesures ne pourraient que favoriser l'insertion professionnelle des jeunes", souligne-t-il.

Le collectif dit également "se réjouir de la volonté de l'actuel chef de l'état à vouloir développer l'Université de la Réunion et le Centre Hospitalier Universitaire en renforçant le cursus de santé sur notre île". "Cette faculté de médecine permettrait à notre île de rayonner au sein de l'océan indien en se consacrant aux pathologies spécifiques de la zone et en favorisant la coopération régionale dans notre bassin de 80 millions de francophones", poursuit-il.

Enfin pour le collectif des étudiants, "Nicolas Sarkozy est le candidat de notre envie d'avenir : celui de l'accès à l'autonomie par le travail et le mérite".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !