Université du Moufia :

Nassimah Dindar invitée au Café du MET


Publié / Actualisé
La deuxième édition du café du MET (mouvement des étudiants) de La Réunion aura lieu ce jeudi 19 avril à 17 heures à la faculté de droit et d'économie sur le site de l'université du Moufia. Le café se veut un événement où les étudiants pourront échanger autour d'un café avec une personnalité du monde économique, politique ou universitaire. L'invité de cette deuxième édition sera Nassimah Dindar, la présidente du conseil général.
La deuxième édition du café du MET (mouvement des étudiants) de La Réunion aura lieu ce jeudi 19 avril à 17 heures à la faculté de droit et d'économie sur le site de l'université du Moufia. Le café se veut un événement où les étudiants pourront échanger autour d'un café avec une personnalité du monde économique, politique ou universitaire. L'invité de cette deuxième édition sera Nassimah Dindar, la présidente du conseil général.
La première édition avait réuni plus d'une trentaine d'étudiants, qui ont pu échanger avec Philippe Jean-Pierre, candidat à la présidence de l'université.
   

2 Commentaire(s)

Réunionnaise, Posté
I l y en a marre d'entendre des horreurs de la sorte et de dire que nous sommes tous des fachos.

Il faut savoir que bien qu'il existe une couleur plus marquée de ce mouvement, ce n'est pas le cas de tout le monde.

Ayant des projets plein la tête, connaissant mieux le milieu universitaire, les besoins et les attentes des étudiants j'ai souhaité m'investir et donc j'ai fait le tour des syndicats et aucun syndicat' mis à part ce dernier' ne bougeait et était en accord avec ce que qu'il me semblait le plus positif pour les étudiants.

De plus, ce syndicat écoute et met les moyens nécessaires pour faire avancer les choses. Accepte les gens qui ne sont pas de la même couleur politique qu'eux. Ils acceptent la différence et ce n'est pas le cas des syndicats de l'Université. J'ai souhaité me fédérer avec eux pour faire avancer les choses et je n'ai pas à me plaindre pour le moment. Alors arrêtez de salir l'image des étudiants, nous faisons de bonnes actions et au lieu de nous encourager vous nous enfoncez mais pourquoi? Croyez vous que c'est de cette façon que l'on avancera en critiquant toujours les autres? Grandissez un peu!

Venez un peu à la fac et analyser un peu les syndicats avant de dire des sottises.

Pour votre gouverne, tout s'est très bien passé. Le débat était très enrichissant et l’objectif fixé, pour ma part, a été réalisé. Cet échange était ouvert à tous, libre à tout le monde d'y participer! Et cela a été dit dés le départ. Après les étudiants font ce qu'ils veulent, venir ou pas. C'est leur choix nous on met ca en place pour eux qu'ils ne viennent pas créer qu'on ne fasse rien ensuite!

Cependant, vous avez raison, il est triste de voir que les autres syndicats ne bougent pas plus que cela et de constater qu'ils ne sont présents que durant les élections. Vous voulez critiquer? Critiquez sur du concret: Que pensez-vous de cela: pour le Festi'Fak il a été demandé justement a un syndicat de venir remplir les salles pour visionner un film sur un pan de notre histoire (la révolte du 8 novembre 1811, date très importante et que malheureusement peu d'étudiants réunionnais ne connaissent!!!). Qu'ont-ils répondu? Qu'ils n'avaient pas le temps pour ça. Et vous voulez que les étudiants votent pour des gens qui n'en ont rien à faire de la culture? Même pas fichu d'aider à remplir une salle pour montrer exemple aux étudiants et leur montrer l'un des buts de la fac qui est de comprendre et d'apprendre, de lâcher les armes quelques minutes afin de se cultiver et comprendre au mieux notre histoire? Et là ils se mettent à distribuer des tracts devant cette Faculté en plus? Mais c'est paradoxal! (J'ajouterai pour ne pas non plus mettre tout le monde dans le même panier que dans ce petit groupe quelques personnes ont souhaité faire une petite pause pour visionner cette oeuvre mais très vite a été retenu par le chef). Ce n'est pas de la sorte que nous allons avancer. Et contrairement aux autre, le MET n'aurait jamais empêché ses membres de se cultiver et de laisser durant quelques minutes la campagne en attente!

Parfois il faut savoir mettre son orgueil de côté, accepter le changement, accepter de nous remettre en question car le but d'un syndicat ce n'est pas mettre en place les projets d'un petit groupe de personnes, ce n'est pas non plus de faire de la politique pure et dure mais de se recentrer à l'échelle de l'Université et de réaliser les projets des étudiants.

Alors au lieu de faire campagne en critiquant le MET de ci de ça, et de rentrer dans des débats stérils de cour de récrée bon sang faites marcher vos cerveaux aussi et faites du terrain, démarchez et bougez vous pour créer des évènements et être réellement à l'écoute de la population étudiante sans faire de discrimination.
Et les autres, ça vous ne tuerez pas d'encourager ce genre d'évènement au lieu de nous rabaisser à chaque fois? Désolée de vous décevoir mais une fois de plus cela s'est avéré très constructif contrairement à ce que vous pensiez.
Ce qui vous désole c'est que les bonnes idées et le changement vienne de ce syndicat...


PA, Posté
Il serait sûrement intéressant d'indiquer aux lecteurs l'appartenance affichée de cette association étudiante. Anciennement connue sous le nom de l'UNI, ce sont les partisans de Sarkozy et de la droite.

Cela m'étonnerai donc que ce café soit neutre de convictions même dans le fond le principe est une bonne idée. Dommage que d'autres associations, un peu plus progressistes ne soient pas plus actives, elles laissent le champ libre à ces fachos.