Air Austral :

Un enjeu de la présidentielle selon Paul Vergès


Publié / Actualisé
Paul Vergès, fondateur du parti communiste réunionnais et ancien président du conseil de surveillance d'Air Austral, s'est exprimé ce jeudi 19 avril 2012 au cours d'une conférence sur la situation de la compagnie aérienne. Il a notamment indiqué qu'il fallait "sauver la compagnie réunionnaise", et a précisé que Air Austral faisait partie des enjeux de la campagne électorale. Il a par ailleurs appelé tous les électeurs à renforcer les voix de François Hollande, candidat du parti socialiste, ce dimanche 22 avril 2012 lors du premier tour de l'élection présidentielle.
Paul Vergès, fondateur du parti communiste réunionnais et ancien président du conseil de surveillance d'Air Austral, s'est exprimé ce jeudi 19 avril 2012 au cours d'une conférence sur la situation de la compagnie aérienne. Il a notamment indiqué qu'il fallait "sauver la compagnie réunionnaise", et a précisé que Air Austral faisait partie des enjeux de la campagne électorale. Il a par ailleurs appelé tous les électeurs à renforcer les voix de François Hollande, candidat du parti socialiste, ce dimanche 22 avril 2012 lors du premier tour de l'élection présidentielle.
Air Austral s'invite dans la campagne présidentielle. Alors que Marie-Joseph Malé, pressenti pour être le futur président du directoire de la compagnie, est arrivé à La Réunion ce vendredi matin 20 avril 2012, Paul Vergès a réagi ce jeudi sur l'hypothèse de cette nomination. Il a notamment mis en garde sur le fait que le nouveau directeur général de la compagnie soit un haut dirigeant d'Air France. Pour rappel, Marie-Joseph Malé a en effet été, au sein d'Air France-KLM, le premier directeur général de l'alliance Skyteam, une alliance de compagnies aériennes.

Paul Vergès a également rappelé l'histoire de la compagnie Air Austral, qui est passée d'une compagnie régionale à une compagnie nationale et internationale, et a également souligné que le directoire d'Air Austral était composé entièrement de Réunionnais. Selon Paul Vergès, "le mot d'ordre aujourd'hui est de sauver une compagnie réunionnaise et de sauver ses cadres réunionnais qui ont contribué à son essor". "Air Austral fait désormais partie de la campagne électorale", a-t-il affirmé. Il a aussi réitéré l'appel du PCR (parti communiste réunionnais) à voter pour François Hollande au premier tour de l'élection présidentielle.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !