Législatives - 7ème circonscription :

J-M. Gamarus: "Nous sommes les porte-parole des plus pauvres"


Publié / Actualisé
Jean-Marc Gamarus, syndicaliste et premier adjoint de Huguette Bello, députée-maire communiste de Saint-Paul, a officialisé, ce jeudi 3 mai 2012, sa candidature aux législatives dans la 7ème circonscription. Il a également présenté sa suppléante Danièle Persée, une assistante sociale originaire de Saint-Louis. Pour rappel, la candidature de Jean-Marc Gamarus a été approuvée à l'unanimité par la section communiste de Saint-Paul, non encore dissoute par un congrès du PCR (parti communiste réunionnais), et réunie le lundi 30 avril 2012. Les deux candidats se placent en tant que "porte-parole des plus pauvres et des sans voix".
Jean-Marc Gamarus, syndicaliste et premier adjoint de Huguette Bello, députée-maire communiste de Saint-Paul, a officialisé, ce jeudi 3 mai 2012, sa candidature aux législatives dans la 7ème circonscription. Il a également présenté sa suppléante Danièle Persée, une assistante sociale originaire de Saint-Louis. Pour rappel, la candidature de Jean-Marc Gamarus a été approuvée à l'unanimité par la section communiste de Saint-Paul, non encore dissoute par un congrès du PCR (parti communiste réunionnais), et réunie le lundi 30 avril 2012. Les deux candidats se placent en tant que "porte-parole des plus pauvres et des sans voix".
"Nous avons un postulat très fort. Nous souhaitons agir pour mettre la solidarité au c?ur de la politique", a expliqué Jean-Marc Gamarus. Pour le premier adjoint saint-paulois, cette candidature répond avant tout à un "appel des électeurs et des électrices, qui souhaitent voter un représentant de Huguette Bello, et qui ne se reconnaissent pas en les autres candidats". "Notre combat, c'est une bataille à mains nues, avec foi, force, conviction et humilité. Nous avons décortiqué la situation globale à La Réunion et il apparaît que les plus pauvres, les sans voix, les ouvriers, la classe moyenne doivent être représentés", a-t-il insisté.

Il est également revenu sur les axes forts de travail de son programme, soulignant qu'il est "extrêmement important de donner la priorité à l'éducation, à la jeunesse, à la famille et au pouvoir d'achat". Et présidentielle oblige, les deux candidats ont appelé à voter en faveur de François Hollande pour le second tour.

Par ailleurs, la question si cette candidature constitue un épisode de plus dans la guerre fratricide qui déchire le PCR dans la région ouest, Jean-Marc Gamarus a répondu : "Madame Bello était en état de légitime défense politique et s'est dévouée au parti et au pays. C'est une élue exemplaire, honnête, qui n'a pas démérité et qui est appréciée des Réunionnaises et des Réunionnais".

À noter que Jean-Marc Gamarus sera opposé, entre autres, dans la 7ème circonscription au maire de Saint-Leu Thierry Robert et à Fabrice Hoarau, officiellement investi par le parti communiste réunionnais.

   

5 Commentaire(s)

fé rire, Posté
Légitime défense contre un boug' gentil comme Langenier...n'importe quoi. Dit plutot ou la eu peur de Thierry Robert et ou envoie Gamarus prendre la coque à votre place madame Bello.
Reza, Posté
Pfiouuuu
Déjà que la campagne d'Huguette B. consiste en insultes contre M. Langenier, ça ne va pas s'arranger avec Gamarus, connu pour causer "en couillon" avec ses administrés. Bonjour le (ca)niveau électoral.
La honte, Posté
Persée suppléante !
Persée est du parti saint lousien le PEUP qui a donné comme consigne de voter LE PEN au premier tout !
Gamarus po ou toute lé bon alors !
La honte !!
Saint-Louisien de gauche, Posté
"C’est une élue exemplaire, honnête, qui n’a pas démérité et qui est appréciée des Réunionnaises et des Réunionnais"

Peut-être. Mais gamarus est un personage détesté pour son arrogance, qui écrase les gens. M'étonne pas qu'il est allé choisir une suppléante de droite, une proche de Cyrille Hamilcaro
Alexandre , Posté
En situation de légitime défense : il fallait trouver la bonne image, c'est fait, chapeau !