Filière photovoltaïque - Conseillers régionaux de l'Alliance :

"Le gouvernement trahit ses engagements"


Publié / Actualisé
Dans un communiqué publié ce vendredi 4 mai, les conseillers régionaux de l'Alliance déplorent la baisse des tarifs du rachat de l'électricité produite par le photovoltaïque. Selon eux, "le gouvernement UMP et la majorité régionale qui le soutient, sont pris en flagrant délit de décalage entre les proclamations et les actes". Nous publions le communiqué ci-dessous.
Dans un communiqué publié ce vendredi 4 mai, les conseillers régionaux de l'Alliance déplorent la baisse des tarifs du rachat de l'électricité produite par le photovoltaïque. Selon eux, "le gouvernement UMP et la majorité régionale qui le soutient, sont pris en flagrant délit de décalage entre les proclamations et les actes". Nous publions le communiqué ci-dessous.
"C'est avec consternation que les Conseillers régionaux de l'Alliance ont pris connaissance de la nouvelle baisse des tarifs du rachat de l'électricité produite par le photovoltaïque.

Une fois de plus, le gouvernement UMP et la majorité régionale qui le soutient, sont pris en flagrant délit de décalage entre les proclamations et les actes.

Lors de l'assemblée plénière du 15 décembre dernier, les Conseillers régionaux de l'Alliance avaient déjà, à travers une motion, interpellé le gouvernement sur la nécessité de fixer un tarif de rachat suffisamment attractif.

En principe, la présidence de la Région devait relayer auprès du gouvernement cette préoccupation.

Que constate-t-on dans les faits ? Non seulement les tarifs de rachat ne sont pas revalorisés mais ils subissent une nouvelle baisse. En 2 ans, le gouvernement aura, à travers diverses décisions, réussi le tour de force de démanteler une filière qui était en plein essor.

Or, le gouvernement, comme la Région Réunion, ne manque jamais une occasion de magnifier le potentiel des énergies renouvelables à La Réunion ; en 2010, à Saint-Pierre, le président Nicolas Sarkozy avait même inauguré, avec forte médiatisation, une ferme de panneaux photovoltaïque comme illustration du projet GERRI . Plus récemment, la Ministre de l'Ecologie, en visite à La Réunion, avait fait des déclarations dans ce sens.

Force est de constater que les décisions concrètes sur le photovoltaïque depuis près de 2 ans contredisent dans les faits toutes les déclarations, postures et actions de communication du gouvernement et de la Région.

Il n'est que temps de remettre en adéquation les mesures nécessaires avec l'objectif stratégique de l'autonomie énergétique et qu'une nouvelle impulsion politique puisse être donnée au plus haut niveau de l'Etat et à La Réunion".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !