Radar de Pierrefonds - Excès de vitesse relevés à tort :

Marche à suivre pour les verbalisés


Publié / Actualisé
Sur la RN1 à Pierrefonds, dans le sens Saint-Denis/Saint-Pierre, 2 483 usagers de la route ont été flashé à tort à moins de 110 km/h alors que le panneau de limitation de vitesse indiquait 110 km/h. Si le radar a aussitôt été mis hors service et tous les procès verbaux annulés, 350 avis de contravention ont déjà été adressés. Dans un communiqué, la préfecture indique aux automobilistes concernés n'ayant ni payé, ni réclamé, que le procès-verbal sera annulé et qu'un courrier de confirmation sera envoyé dans un les quinze jours. Concernant ceux qui ont payé ou contesté, le dossier sera classé et les personnes verbalisées seront alors remboursées de la consignation sans avoir de démarche particulière à effectuer.
Sur la RN1 à Pierrefonds, dans le sens Saint-Denis/Saint-Pierre, 2 483 usagers de la route ont été flashé à tort à moins de 110 km/h alors que le panneau de limitation de vitesse indiquait 110 km/h. Si le radar a aussitôt été mis hors service et tous les procès verbaux annulés, 350 avis de contravention ont déjà été adressés. Dans un communiqué, la préfecture indique aux automobilistes concernés n'ayant ni payé, ni réclamé, que le procès-verbal sera annulé et qu'un courrier de confirmation sera envoyé dans un les quinze jours. Concernant ceux qui ont payé ou contesté, le dossier sera classé et les personnes verbalisées seront alors remboursées de la consignation sans avoir de démarche particulière à effectuer.
La préfecture rappelle qu'"à la demande de la direction régionale des routes, la vitesse sur la RN1, au droit du radar de Pierrefonds dans le sens Saint Denis/Saint-Pierre, a été abaissé à 90 km/h et le radar réglé en conséquence le 18 avril 2012. "Le 20 avril, des usagers ont indiqué avoir été flashés à moins de 110 km/h alors que le panneau de limitation de vitesse indiquait 110 km/h. Il est apparu que les nouveaux panneaux de limitation de vitesse à 90 km/h n'avaient pas été posés en temps utiles. Le radar a aussitôt été mis hors service. Toutefois 2 483 usagers avaient déjà été flashés à tort depuis le 18 avril", poursuit le communiqué.
   

2 Commentaire(s)

Papyla, Posté
En plus du remboursement ou de l’annulation du PV, les citoyens concernés devraient toucher une indemnité pour les dédommager du préjudice
De plus, une petite campagne d'information avant modification de la vitesse aurait du être prévue.
Merci Didier, Posté
La direction régionale des routes, c'est un truc qui dépend de la Région?!
M. Robert était trop occupé a préparer la défaite du futur ex président pour donner les instructions à ses services!
Bel exemple du manque de coordination, une fois de plus c'est le citoyen (et électeur) qui est emmerdé. Merci Président Robert.