Procès de l'évasion de Juliano Verbard de la prison de Domenjod :

L'heure du verdict


Publié / Actualisé
C'est ce vendredi 1er juin 2012 que le verdict du procès de l'évasion de Juliano Verbard de la prison de Domenjod doit être rendu à la cour d'assises de Saint-Denis. Juliano Verbard et treize autres membres de la secte "C?ur douloureux et immaculé de Marie" sont jugés pour évasion, séquestration et détournement d'aéronef et complicité de ces faits. Ce dernier, son amant Fabrice Michel et Alexin Michel, encourent des peines de 18 ans de prison, tout comme deux autres membres du commando. Des peines allant de 8 mois à 15 ans d'emprisonnement ont été requis contre les autres protagonistes.
C'est ce vendredi 1er juin 2012 que le verdict du procès de l'évasion de Juliano Verbard de la prison de Domenjod doit être rendu à la cour d'assises de Saint-Denis. Juliano Verbard et treize autres membres de la secte "C?ur douloureux et immaculé de Marie" sont jugés pour évasion, séquestration et détournement d'aéronef et complicité de ces faits. Ce dernier, son amant Fabrice Michel et Alexin Michel, encourent des peines de 18 ans de prison, tout comme deux autres membres du commando. Des peines allant de 8 mois à 15 ans d'emprisonnement ont été requis contre les autres protagonistes.
Depuis le lundi 21 mai 2012, c'est un procès hors norme qui se tient à la cour d'assises de Saint-Denis. Ce ne sont pas moins de quatorze accusés qui comparaissent pour évasion, séquestration et détournement d'aéronef. Les faits remontent au 27 avril 2009. Juliano Verbard s'évade de la prison de Domenjod à Saint-Denis en compagnie de son amant, Fabrice Michel, et de son beau-père, Alexin Michel, à bord d'un hélicoptère détourné par trois de leurs complices. Une fois l'hélicoptère posé dans un terrain vague derrière la Technopole, ils avaient ensuite pris la fuite à bord d'une fourgonnette blanche. S'en suivi 10 jours de cavale.

Pour rappel, les trois évadés Juliano Verbard, Fabrice et Alexin Michel, ainsi que les membres du commando, Pierre-Rodolphe Cadet et Jean-René Gens, encourent 18 ans de réclusion criminelle. 15 ans de prison, avec une peine de sûreté de moitié, ont été requis contre l'autre membre du commando, Guillaume Maillot, qui comparait libre, 14 ans de prison pour Graziella Daleton et Lucie Michel. Anissa Gens encourt 6 ans d'emprisonnement tandis que Yolaine Cadet encourt 4 ans d'emprisonnement. 3 ans ont été requis contre Marie-Louise Hoareau, Sonia Flore et Samuel Cadet. Enfin, Christiane Mainguet encourt 8 mois d'emprisonnement

Le verdict est attendu dans l'après-midi. Il mettra fin à un procès de deux semaines durant lequel témoins, experts, accusés et avocats se sont succédés pour mettre en lumière et mieux cerner les responsabilités de chacun des accusés dans cette évasion.

Ce matin, Juliano Verbard a présenté ses excuses aux victimes de la prise d'otage et aux membres de la secte "C?ur douloureux et immaculé de Marie".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !