Éducation - Vincent Peillon veut rallonger les vacances de la Toussaint :

Le SNALC Réunion demande quatre jours supplémentaires pour l'île


Publié / Actualisé
Ce jeudi 14 juin 2012, le ministre de l'Éducation nationale Vincent Peillon a annoncé sa volonté de rallonger en métropole de quatre journées les vacances de la Toussaint à compter de la rentrée 2012. Dans un communiqué, le SNALC dit "prendre acte" de cette proposition. Mais "au nom du principe d'égalité du nombre de demi-journées de cours entre la métropole et La Réunion", l'organisation syndicale Réunion demande au recteur de l'Académie de La Réunion "d'en faire de même pour notre département". "Nou lé pas plus, nou lé pas moin", indique le communiqué.
Ce jeudi 14 juin 2012, le ministre de l'Éducation nationale Vincent Peillon a annoncé sa volonté de rallonger en métropole de quatre journées les vacances de la Toussaint à compter de la rentrée 2012. Dans un communiqué, le SNALC dit "prendre acte" de cette proposition. Mais "au nom du principe d'égalité du nombre de demi-journées de cours entre la métropole et La Réunion", l'organisation syndicale Réunion demande au recteur de l'Académie de La Réunion "d'en faire de même pour notre département". "Nou lé pas plus, nou lé pas moin", indique le communiqué.
"Ces quatre journées supplémentaires pourraient être octroyées au mois de mai 2013, ce qui donnerait une période de quinze jours du 5 mai au 20 mai. A moins que répondant à une demande antérieure du SNALC, le recteur décide le report de la rentrée 2012 du 14 au 20 août", termine le SNALC dans son communiqué.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !