Allongement des vacances de la Toussaint :

Pour la FCPE, une première avancée pour les rythmes scolaires


Publié / Actualisé
Le jeudi 14 juin 2012, le ministre de l'Éducation nationale Vincent Peillon a annoncé sa volonté de rallonger en métropole de quatre journées les vacances de la Toussaint à compter de la rentrée 2012. Dans un communiqué, la FCPE (fédération des conseils de parents d'élèves) salue la position de Vincent Peillon. Pour la fédération, deux semaines pour les vacances de la Toussaint est une première avancée pour le respect du rythme des élèves. Nous publions ci-dessous le communiqué.
Le jeudi 14 juin 2012, le ministre de l'Éducation nationale Vincent Peillon a annoncé sa volonté de rallonger en métropole de quatre journées les vacances de la Toussaint à compter de la rentrée 2012. Dans un communiqué, la FCPE (fédération des conseils de parents d'élèves) salue la position de Vincent Peillon. Pour la fédération, deux semaines pour les vacances de la Toussaint est une première avancée pour le respect du rythme des élèves. Nous publions ci-dessous le communiqué.
"La FCPE salue la prise de position du ministre de l'Education nationale d'accéder à sa demande, soutenue par le CSE du 8 juin 2012, que dès la rentrée 2012, la cadence 7 semaines de classe et 2 semaines de vacances soit respectée et donc que les vacances d'automne 2012 soient portées à deux semaines pleines. 
Cette décision constitue une première avancée positive pour les élèves. Le ministre ne doit pas s'arrêter en chemin.

Pour la FCPE, il faut réformer les rythmes scolaires sur la journée, sur la semaine et sur l'année scolaire. Sur la journée, le temps de travail quotidien des élèves doit être raccourci, afin de ne pas dépasser cinq heures par jour en primaire, six heures au collège, sept heures au lycée le temps de travail personnel et dispositifs d'aide inclus ; la pause méridienne de 90 minutes minimum doit s'appliquer à tous les niveaux d'enseignement ; le travail de la journée scolaire doit être aménagé en tenant compte des temps de forte et de faible vigilance.

Enfin, Il faut également organiser la semaine de classe sur au moins cinq jours équitablement équilibrés dans le 1er degré, et, dans le second degré, ne pas excéder, 6 heures au collège et jamais plus de 7 heures de temps de travail par jour au lycée. 

La FCPE appelle à dépasser les intérêts particuliers, et à placer l'intérêt de l'enfant et de l'adolescent au c?ur de la réforme des rythmes scolaires. Elle prendra toute sa place pour la construction d'une réforme à l'horizon de la rentrée 2013".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)