Témoignages assimile Huguette Bello aux "collaborateurs nazis" :

La ligue des droits de l'Homme condamnes ces "propos"


Publié / Actualisé
Dans un communiqué, la section réunionnaise de la ligue des droits de l'Homme (LDH) condamme "les propos injurieux" du journal Témoignages, organe de presse du parti communiste réunionnais. En cause, un article du quotidien dans lequel l'élue saint-pauloise est assimilée aux "collaborateurs nazis". Nous publions ci-dessous le communiqué.
Dans un communiqué, la section réunionnaise de la ligue des droits de l'Homme (LDH) condamme "les propos injurieux" du journal Témoignages, organe de presse du parti communiste réunionnais. En cause, un article du quotidien dans lequel l'élue saint-pauloise est assimilée aux "collaborateurs nazis". Nous publions ci-dessous le communiqué.
"La LDH à la Réunion condamne fermement les propos injurieux parus dans un quotidien de la Réunion contre la députée de la 2ème circonscription, Mme Huguette Bello.

La Ligue des Droits de l'Homme à la Réunion a pris connaissance dans un quotidien de l'île, des injures proférées à l'issue de la campagne électorale à l'encontre de Mme Huguette Bello, députée dans la 2e circonscription, la comparant " aux collaborateurs des nazis qui, dans la France occupée de 1940 à 1945, dénonçaient les résistants et les juifs".

La LDH s'étonne qu'un organe de presse historique à la Réunion ait pu publier de telles invectives, aussi injurieuses que totalement incompréhensibles, et condamne fermement ces propos infamants dont la gravité ne peut être ignorée.

Rappelant que si la déontologie des organes de presse dépend d'abord de leur propre vigilance, elle est aussi soumise au respect de la loi et des citoyens, la Ligue des Droits de l'Homme saisit cette occasion pour souligner que même et surtout quand il y a débat, il appartient aux citoyens eux-mêmes d'agir pour exiger une information libre et responsable ayant pour réel objet de rendre plus effectifs leurs droits démocratiques et notamment leur liberté et leur dignité. C'est aussi cela la République qu'il nous faut à beaucoup d'égards refonder".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !