Politique :

Le PCR "ne peut pas accepter la mise en cause publique de ses dirigeants"


Publié / Actualisé
Dans le communiqué que nous publions ci-dessous, le parti communiste réunionnais rappelle qu'il a créé un conseil de la reconstruction et que tout peut y être discuté. Le PCR précise toutefois que "toute interpellation publique de la part d'un membre du Parti en dehors de ce cadre est contraire à l'esprit des travaux de la reconstruction" et que le parti "ne peut pas accepter la mise en cause publique de ses dirigeants, dont son fondateur". Une allusion à Eric Fruteau, maire PCR de Saint-André, qui a directement pris à partie Paul Vergès et Pierre Vergès ce mercredi matin, 20 juin 2012, sur les ondes de Réunion Première Radio. Eric Fruteau demandait également à Elie Hoarau, Maurice Gironcel et aux dirigeants du PCR de dire non à Paul et Pierre Vergès lorsqu'ils estiment qu'une décision n'est pas bonne.
Dans le communiqué que nous publions ci-dessous, le parti communiste réunionnais rappelle qu'il a créé un conseil de la reconstruction et que tout peut y être discuté. Le PCR précise toutefois que "toute interpellation publique de la part d'un membre du Parti en dehors de ce cadre est contraire à l'esprit des travaux de la reconstruction" et que le parti "ne peut pas accepter la mise en cause publique de ses dirigeants, dont son fondateur". Une allusion à Eric Fruteau, maire PCR de Saint-André, qui a directement pris à partie Paul Vergès et Pierre Vergès ce mercredi matin, 20 juin 2012, sur les ondes de Réunion Première Radio. Eric Fruteau demandait également à Elie Hoarau, Maurice Gironcel et aux dirigeants du PCR de dire non à Paul et Pierre Vergès lorsqu'ils estiment qu'une décision n'est pas bonne.
"La direction du Parti a appelé une large concertation de ses membres de la base au sommet afin de tirer toutes les leçons des résultats des dernières législatives.

Il faut que cela soit fait le plus rapidement possible, le plus sincèrement possible et le plus fraternellement possible, n'excluant ni la critique ni l'auto critique ; ces conditions sont essentielles pour permettre des échanges, et mettre en ?uvre la reconstruction du Parti.

Dès lundi soir, les représentants des sections du Parti se sont réunis et ont décidé de se mettre au travail dans cet esprit et cette orientation. Un "CONSEIL DE LA RECONSTRUCTION" a été mis sur pied. Chaque responsable a non seulement la possibilité d'exprimer son point de vue et de le soumettre au débat ; mais il a aussi la garantie qu'aucune question ne sera évacuée ni éludée et ne restera sans réponse, qu'elle concerne la ligne politique, la stratégie, les instances de direction du Parti, l'organisation, les valeurs fondamentales du Parti, la formation, les finances, la communication etc., et ce dans le cadre d'un calendrier arrêté collectivement.

Toute interpellation publique de la part d'un membre du Parti en dehors de ce cadre collectivement admis est contraire à l'esprit des travaux de la reconstruction, esprit basé sur un échange fraternel et sincère.

Dans ce contexte le Parti ne peut pas accepter la mise en cause publique de ses dirigeants, dont son fondateur. Le Parti leur exprime sa solidarité.

Le PCR appelle chacune et chacun de ses membres à faire preuve d'esprit de responsabilité afin de contribuer de façon constructive à la rénovation du Parti en ayant pleinement conscience de l'importance de cette tâche historique qui ne peut être accomplie que dans le respect mutuel, la fraternité, la solidarité, la transparence et la recherche d'unité".
   

3 Commentaire(s)

MJOSEE974, Posté
Elie Hoareau dit qu'il faut réagir au sein des instances su parti qui existent: mais quand on y est dans ces instances l'opinion des militants n'est pas écoutée! Ils font, refont défont eux mêmes sans entendre les propositions des militants, les critiques constructives ils n'en veulent pas!pour libérer la parole dans le parti , il faut être à l'extérieur! si tu ne penses pas comme eux tu es contre eux! Ou alors tu y restes et tu la fermes et là on t'infantilise! tu ne peux pas critiquer le père! c'zst pêcher! alors si on veut faire avancer les idées de développemement dela Réunion , il n'y a pas d'autre issue que d'oser prendre position publiquement! Et il faut du courage pour le faire! C'est bien qu'un responsable politique , en l'occurence Eric Fruteau, ait osé le faire! J'espère que d"autres suivront! Alors ils(les dirigeants du PCR) prendront leurs responsabilités.
CONCLUSION, Posté
Eric fruteau est auto-exclu !Maintenant qu'ils sont entre eux, ils vont pouvoir contempler la chute de l'empire.
Vali, Posté
Eric Fruteau,comme d'autres porte la responsabilité de la déchéance du PCR. Aujourd'hui le bateau coule et les rats quittent le navire. Mais pour être crédible il aurait peut être fallu réagir avant. Trop tard camarade