Conseil général :

2 millions d'euros pour Air Austral


Publié / Actualisé
L'assemblée plénière du conseil général se tient depuis 9h45 ce vendredi 29 juin 2012. La dernière séance plénière remontant au mois de décembre 2011, de nombreux dossiers sont à l'ordre du jour. Dans la matinée, six motions ont été présentées, le compte administratif 2011 a été adopté et les élus ont aussi voté le rapport sur le livre blanc de l'urgence sociale. L'assemblée se poursuit en ce début d'après-midi. La participation du Département à l'augmentation du capital de la Sematra pour accompagner la restructuration financière d'Air Austral a été discutée en présence de Marie-Joseph Malé, président du directoire de la compagnie aérienne. Et la recapitalisation de la compagnie a été adoptée. Le dossier Arast doit également être abordé, alors qu'on apprenait il y a deux jours que la gestion du Département dans ce dossier était épinglée par la chambre régionale des comptes.
L'assemblée plénière du conseil général se tient depuis 9h45 ce vendredi 29 juin 2012. La dernière séance plénière remontant au mois de décembre 2011, de nombreux dossiers sont à l'ordre du jour. Dans la matinée, six motions ont été présentées, le compte administratif 2011 a été adopté et les élus ont aussi voté le rapport sur le livre blanc de l'urgence sociale. L'assemblée se poursuit en ce début d'après-midi. La participation du Département à l'augmentation du capital de la Sematra pour accompagner la restructuration financière d'Air Austral a été discutée en présence de Marie-Joseph Malé, président du directoire de la compagnie aérienne. Et la recapitalisation de la compagnie a été adoptée. Le dossier Arast doit également être abordé, alors qu'on apprenait il y a deux jours que la gestion du Département dans ce dossier était épinglée par la chambre régionale des comptes.
La matinée a été chargée au conseil général. Alors que le groupe PCR/Alliance a explosé, plusieurs dossiers sont examinés par les élus ce vendredi.

L'assemblée plénière du conseil général a notamment voté en milieu de journée le montant de sa participation à l'augmentation de capital de la Sematra. Deux millions d'euros ont donc été engagés par le Département pour la restructuration de la compagnie Air Austral.

Avant de discuter des dossiers à l'ordre du jour, la matinée a commencé par la présentation des six motions suivantes : motion relative à la fixation des prix des carburants ; motion relative à l'insuffisance de compensation des transferts de compétences entre l'Etat et le Département en matière de RMI/RSA, d'APA et des missions d'accueil ; motion relative à la situation des emplois dans l'éducation ; motion relative à l'impératif de gel immédiat des loyers à La Réunion ; motion relative à la mobilisation de tous les leviers pour lutter contre le chômage des jeunes Réunionnais ; motion relative à l'engagement de François Hollande pour la mise en place d'un tarif progressif de l'eau et de l'électricité.

Bruno Mamindy-Pajany est ensuite intervenu sur le problème de la route du littoral, suite à un accident qui a eu lieu ce vendredi matin et qui a provoqué de gros embouteillages. Il a demandé la mise en place d'un service pour permettre d'évacuer rapidement la route en cas d'accident et ainsi éviter de bloquer les usagers pendant des heures.

Daniel Gonthier, maire de Bras-Panon, siégeant dans l'opposition, a lui fait part de son "mauvais réveil" suite aux élections présidentielles et législatives. Il a notamment critiqué l'augmentation du Smic de 2% et la politique menée en terme d'éducation. "J'ai honte de cette République qui promet et qui ne donne rien", explique-t-il.

Suite à cette intervention, Gilbert Annette, maire socialiste de Saint-Denis, a défendu le coup de pouce proposé par le gouvernement, avant d'être interpelé par une femme dans le public de l'hémicycle. "Ce n'est pas un coup de pouce que nous voulons, c'est un travail", crie-t-elle. Ce bref coup de tension sera vite tassé. Nassimah Dindar a demandé aux élus de "ne pas entrer dans une jouxte oratoire". "Quelle que soit la couleur politique, nous portons tous la défense des Réunionnais et nous sommes représentants du gouvernement qui a été élu par le peuple", a-t-elle ajouté.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !