Sous consommation des crédits européens :

Les conseillers régionaux de l'Alliance "inquiets"


Publié / Actualisé
Le groupe des conseillers régionaux de l'Alliance tire la sonnette d'alarme. Ce vendredi 29 juin 2012, les élus de l'opposition à la Région ont dénoncé, lors d'une conférence de presse, "la sous consommation des crédits européens alloués à La Réunion". À l'aube de la "renégociation de la future programmation des fonds européens", ces derniers se disent "extrêmement inquiets".
Le groupe des conseillers régionaux de l'Alliance tire la sonnette d'alarme. Ce vendredi 29 juin 2012, les élus de l'opposition à la Région ont dénoncé, lors d'une conférence de presse, "la sous consommation des crédits européens alloués à La Réunion". À l'aube de la "renégociation de la future programmation des fonds européens", ces derniers se disent "extrêmement inquiets".
Pour le groupe des conseillers régionaux de l'Alliance, "la sous consommation" des crédits européens est inacceptable et doit interpeller tous les Réunionnais. "La situation est critique d'autant que cela s'ajoute à une situation socio-économique déjà difficile", explique Maya Césari.

Béatrice Leperlier, pour sa part, pointe du doigt le coup d'arrêt de certains chantiers, qui a entraîné, de ce fait, la perte des crédits européens. Parmi ces chantiers arrêtés, la conseillère régionale de l'opposition cite les projets du Tram-Train et de la MCUR (maison des civilisations et de l'unité réunionnaise). Elle déplore également que "ces fonds n'iront pas pour le développement de l'île" et souhaite un "sursaut" de la part de l'ensemble des dirigeants. "Nous souhaitons que tout le monde se mettent à table pour discuter", conclut Maya Césari.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !