Océan Indien - Face à face entre l'ex-président malgache et Andry Rajoelina :

Marc Ravalomanana arrivé aux Seychelles


Publié / Actualisé
Alors que le calme est revenu à Madagascar après la mutinerie de ce dimanche 22 juillet au sein du régiment des forces d'intervention et de la base aéronavale d'Antananarivo, l'ex-président malgache Marc Ravalomanana est arrivé ce mardi 24 juillet 2012 aux Seychelles. Il doit, en effet, rencontrer à huis clos Andry Rajoelina, président actuel du régime de Transition, pour entamer des négociations. Et ce, en vue de dénouer la crise dans laquelle est plongée la Grande Ile depuis 2009. Selon l'Agence France Presse (AFP), "les pourparlers entre délégations devraient démarrer ce mardi même, avant le tête-à-tête demain mercredi et des conclusions jeudi".
Alors que le calme est revenu à Madagascar après la mutinerie de ce dimanche 22 juillet au sein du régiment des forces d'intervention et de la base aéronavale d'Antananarivo, l'ex-président malgache Marc Ravalomanana est arrivé ce mardi 24 juillet 2012 aux Seychelles. Il doit, en effet, rencontrer à huis clos Andry Rajoelina, président actuel du régime de Transition, pour entamer des négociations. Et ce, en vue de dénouer la crise dans laquelle est plongée la Grande Ile depuis 2009. Selon l'Agence France Presse (AFP), "les pourparlers entre délégations devraient démarrer ce mardi même, avant le tête-à-tête demain mercredi et des conclusions jeudi".
Lors de ce face-à-face qualifié "d'inédit", les deux principaux acteurs de la crise malgache devront parvenir à un accord final. Le but: lever les blocages en vue de l'organisation d'élections à Madagascar. Le calendrier de ces scrutins sera publié le 1er août, souligne l'AFP. À l'initiative de cette entrevue, la communauté de développement de l'Afrique australe (SADC).

À noter que Andy Rajoelina et Marc Ravalomanana se sont déjà rencontrés à plusieurs reprises depuis la prise du pouvoir par le premier. Plusieurs accords ont également été signés ces trois dernières années et la signature d'une feuille de route vers une sortie de crise, en septembre 2011, n'a pas permis de progrès notables, rappelle, par ailleurs, l'AFP.

Toujours selon l'agence de presse, avant de s'envoler pour les Seychelles, Andry Rajoelina s'est dit "prêt à négocier avec Marc Ravalomanana pour que la paix revienne" à Madagascar.

Rappelons que ce dimanche 22 juillet 2012, des tirs avaient été entendu en provenance d'un camp militaire proche de l'aéroport international d'Antananarivo suite à une mutinerie. Bilan de ces affrontements: trois morts et quatre blessés. 120 militaires feront, eux, l'objet d'une enquête, indique, ce mardi, L'Express de Madagascar.
   

1 Commentaire(s)

Enfant De La Ville, Posté
La réconciliation sa n'arrivera jamais !