Santé publique :

Nette diminution de la dengue


Publié / Actualisé
Au cours du mois de juillet, un seul cas probables de dengue a été détecté sur l'île, à l'Étang Salé. La diminution de la circulation virale observée depuis la mi-juin s'est donc confirmée, informe l'ARS (agence régionale de santé). Néanmoins une circulation virale à bas bruit semble persister dans l'Ouest de l'île. Le niveau d'alerte 2A du plan de lutte contre la dengue est donc maintenu.
Au cours du mois de juillet, un seul cas probables de dengue a été détecté sur l'île, à l'Étang Salé. La diminution de la circulation virale observée depuis la mi-juin s'est donc confirmée, informe l'ARS (agence régionale de santé). Néanmoins une circulation virale à bas bruit semble persister dans l'Ouest de l'île. Le niveau d'alerte 2A du plan de lutte contre la dengue est donc maintenu.
Au total, ce sont 30 cas de dengue autochtone qui ont été identifiés depuis le début de l'année, dont 10 confirmés et 20 probables. Le dernier cas probable signalé réside à l'Etang Salé, dans un secteur où deux autres cas avaient précédemment été détectés en avril. "Une chaine de transmission du virus pourrait donc persister dans ce secteur de l'île. Les autres cas sont répartis de manière groupée ou isolée dans différents secteurs, l'Ouest restant la zone la plus touchée", note l'ARS. Aucun cas n'a été identifié dans l'Est de l'île.

À noter que la circulation du virus de la dengue est en nette diminution depuis le mois de juin. Mais, selon l'ARS, une circulation virale à bas bruit semble persister dans l'Ouest de l'île et le risque d'installation de nouvelles chaînes de transmission est toujours présent compte tenu de la circulation active du virus dans différents pays de l'océan Indien.

Pour rappel, en cas d'apparition brutale de fièvre éventuellement associée à des maux de tête, douleurs musculaires, éruptions cutanées, nausées, vomissements, saignements ou fatigue, il faut consulter un médecin et continuer à se protéger contre des piqûres de moustiques.

Pour toute information ou intervention du service de lutte anti-vectorielle de La Réunion, un numéro vert est à disposition : le 0 800 110 000.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !