Contrats aidés - Rentrée des maternelles et primaires reportée :

La FSU : "Il faut trouver une solution rapide"


Publié / Actualisé
Dans le communiqué que nous publions ci-dessous, la FSU (fédération syndicale unitaire) souhaite "trouver une solution rapide" afin que les élèves des écoles maternelles et primaires puissent reprendre les cours. Par ailleurs, le syndicat espère que cette situation fera comprendre aux maires de l'île "qu'ils ne peuvent plus continuer à utiliser des contrats aidés à tout va" et qu'ils "doivent mettre en place un plan de titularisation d'un certain nombre de ces personnels".
Dans le communiqué que nous publions ci-dessous, la FSU (fédération syndicale unitaire) souhaite "trouver une solution rapide" afin que les élèves des écoles maternelles et primaires puissent reprendre les cours. Par ailleurs, le syndicat espère que cette situation fera comprendre aux maires de l'île "qu'ils ne peuvent plus continuer à utiliser des contrats aidés à tout va" et qu'ils "doivent mettre en place un plan de titularisation d'un certain nombre de ces personnels".
"En 2008, le CUI (contrat unique d'insertion - ndlr) mis en place par Martin Hirsh avait pour vocation de remplacer tous les contrats précaires et surtout l'obligation pour les employeurs de pérenniser les emplois au bout de deux ans. Nos élus locaux ont voté une dérogation pour ne pas titulariser les bénéficiaires.

Aujourd'hui, il est clair que les maires ne peuvent assurer l'accueil et la surveillance des élèves, nous sommes dans une situation critique car nos élèves ont eu 5 semaines de vacances et ont besoin de reprendre les cours, l'heure n'est pas aux critiques mais à trouver une solution rapide.

Néanmoins, que cette situation fasse comprendre aux maires qu'ils ne peuvent plus continuer à utiliser des contrats aidés à tout va et doivent mettre en place un plan de titularisation d'un certain nombre de ces personnels".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !