Conflit avec la SIDR :

Le gérant du groupe immobilier Arhès en grève de la faim


Publié / Actualisé
Nouvel épisode dans le conflit qui oppose le groupe immobilier Arhès à la SIDR (Société immobilière du département de la Réunion). Depuis ce mercredi 29 août 2012, André Bigot, gérant du groupe, est en grève de la faim sur le site de l'opération de logements Frémicourt à la Plaine des Palmistes. Selon Clicanoo, il réclame le rééchelonnement du paiement de deux opérations, qui selon lui, permettrait "la viabilité" d'Arhès, actuellement en difficultés, et la "pérennité des emplois".
Nouvel épisode dans le conflit qui oppose le groupe immobilier Arhès à la SIDR (Société immobilière du département de la Réunion). Depuis ce mercredi 29 août 2012, André Bigot, gérant du groupe, est en grève de la faim sur le site de l'opération de logements Frémicourt à la Plaine des Palmistes. Selon Clicanoo, il réclame le rééchelonnement du paiement de deux opérations, qui selon lui, permettrait "la viabilité" d'Arhès, actuellement en difficultés, et la "pérennité des emplois".

Pour rappel, des salariés d’Arhès avaient déjà bloqué l'accès au siège social de la SIDR le jeudi 16 août pour dénoncer une facture impayée. Cette mobilisation était survenue après plusieurs semaines de conflit entre le groupe immobilier et le bailleur social concernant les conditions de réalisation d'une opération de logements sociaux au Tampon.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !