CHU Sud Réunion :

Lancement d'un projet de climatisation par eau de mer


Publié / Actualisé
EDF, l'Ademe (agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), et le CHU (centre hospitalier universitaire) ont lancé ce lundi 3 septembre 2012 un projet de climatisation par eau de mer. Le CHU Réunion souhaite en effet accueillir une installation pilote de SWAC (Sea Water Air Conditionning), ou thalasso-thermie, sur son site de Saint-Pierre. Il s'agit d'un procédé en développement qui permet de substituer la quasi-totalité de l'énergie électrique nécessaire à la climatisation par l'énergie thermique des mers.
EDF, l'Ademe (agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), et le CHU (centre hospitalier universitaire) ont lancé ce lundi 3 septembre 2012 un projet de climatisation par eau de mer. Le CHU Réunion souhaite en effet accueillir une installation pilote de SWAC (Sea Water Air Conditionning), ou thalasso-thermie, sur son site de Saint-Pierre. Il s'agit d'un procédé en développement qui permet de substituer la quasi-totalité de l'énergie électrique nécessaire à la climatisation par l'énergie thermique des mers.

L’ambition des partenaires du comité de maîtrise de l’énergie est de passer un cap en matière d’efficacité énergétique en développant de grands projets et des actions à plus grande échelle. Des projets visant notamment à changer les modes de consommation d’énergie à l’échelle d’une zone industrielle ou encore d’un client Grand Compte, ou à améliorer la performance énergétique des zones à forte densité urbaine.

Pour que le procédé de thalasso-thermie dépasse le stade de projet de démonstration et trouve sa viabilité économique, il est nécessaire de coupler une forte densité de consommation de froid avec des hauts fonds proches du littoral, expliquent dans un communiqué l’Ademe, le CHU et EDF. Le site de Saint-Pierre du CHU, par sa localisation et le profil de ses consommations électriques,  est un site tout particulièrement adapté pour accueillir un projet pilote de thalasso-thermie, poursuit le communiqué. 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !