Économie :

Croissance "forte" et "stable" pour la Sapmer au 1er semestre 2012


Publié / Actualisé
La Sapmer, l'un des principaux armateurs de pêche français, a généré sur le premier semestre 2012 des ventes de 52,5 millions d'euros, contre 42,2 millions d'euros sur la même période en 2011, confirmant ainsi une "croissance forte et stable". Un chiffre d'affaires en hausse de 24%. Selon Yannick Lauri, directeur général et administrateur, "après une période de démarrage de notre activité thonière, la Sapmer a dorénavant atteint un rythme de croisière qui génère à la fois de la croissance et un niveau de rentabilité tout à fait satisfaisant". "Avec l'arrivée du Belouve, qui sera baptisé au Vietnam le 6 septembre prochain et la commande par le groupe de deux nouveaux thoniers senneurs surgélateurs à -40°C, nous disposons d'un réservoir important de croissance de notre chiffre d'affaires", explique-t-il.
La Sapmer, l'un des principaux armateurs de pêche français, a généré sur le premier semestre 2012 des ventes de 52,5 millions d'euros, contre 42,2 millions d'euros sur la même période en 2011, confirmant ainsi une "croissance forte et stable". Un chiffre d'affaires en hausse de 24%. Selon Yannick Lauri, directeur général et administrateur, "après une période de démarrage de notre activité thonière, la Sapmer a dorénavant atteint un rythme de croisière qui génère à la fois de la croissance et un niveau de rentabilité tout à fait satisfaisant". "Avec l'arrivée du Belouve, qui sera baptisé au Vietnam le 6 septembre prochain et la commande par le groupe de deux nouveaux thoniers senneurs surgélateurs à -40°C, nous disposons d'un réservoir important de croissance de notre chiffre d'affaires", explique-t-il.

Selon le groupe, "cette progression liée à une croissance des activités thonières, une augmentation du chiffre d’affaires langoustes et une bonne tenue des ventes légines démontre sa capacité à poursuivre son développement à un rythme soutenu". "Cette hausse de l’activité s’accompagne d’une progression des résultats avec un résultat opérationnel en augmentation de 2,9 millions d’euros, soit +41% par rapport au 1er semestre 2011", explique-t-il encore.

Dans le détail, le résultat opérationnel de l’activité pêcherie s’élève, lui, à 9,6 millions d’euros. En hausse de 41%, il bénéficie d’un résultat opérationnel de la pêche australe (langoustes australes et légines) "satisfaisant" et de "ventes de thon brut en forte progression (+65%)".

Concernant, l’activité valorisation, elle poursuit sa montée en puissance. Le chiffre d’affaires atteint 10,5 millions d’euros. Le résultat opérationnel à 0,3 million d’euros est stable par rapport au 1er semestre 2011. La Sapmer note que "cette activité n’a pas encore atteint sa taille critique" et "l’arrivée de nouveaux navires et une hausse des captures processées (45% sur le semestre) ainsi qu’une optimisation des charges de structures seront autant d’éléments favorables à un accroissement de la rentabilité".

Par ailleurs, les résultats de l’armateur sont une nouvelle fois en progression, avec "au global, un résultat opérationnel à 9,9 millions d’euros".

Enfin, à noter que pour la Sapmer, le deuxième semestre 2012 verra la poursuite de la mise en place de nouvelles capacités de production en plus de l’arrivée du "Belouve". "La construction d’une seconde usine de valorisation se poursuit à l’Ile Maurice pour être opérationnelle dès 2013. En conséquence, les capacités de stockage à -40°C à l’Ile Maurice qui sont actuellement de 3 600 tonnes seront portées à 6 100 tonnes en 2013", conclut le groupe.

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !