Économie - Acquisition d'un nouveau thonier :

L'agence française de développement prête 13 millions d'euros à la Sapmer


Publié / Actualisé
Le directeur général de l'Agence Française de Développement (AFD), Dov Zerah, et le président de la Sapmer, l'un des principaux armateurs de pêche français, Jacques de Chateauvieux, ont signé, ce mercredi 19 septembre à Paris au siège de l'AFD, une convention de financement de 13 millions d'euros. Ainsi, l'AFD octroie un prêt d'un montant de 13 millions d'euros à la société réunionnaise et participe au financement d'un thonier senneur surgélateur, le Bélouve. "En accompagnant le projet de développement de la flotte de thoniers de la Sapmer, l'AFD soutient le développement productif de l'économie réunionnaise et l'emploi local", a indiqué Dov Zerah.
Le directeur général de l'Agence Française de Développement (AFD), Dov Zerah, et le président de la Sapmer, l'un des principaux armateurs de pêche français, Jacques de Chateauvieux, ont signé, ce mercredi 19 septembre à Paris au siège de l'AFD, une convention de financement de 13 millions d'euros. Ainsi, l'AFD octroie un prêt d'un montant de 13 millions d'euros à la société réunionnaise et participe au financement d'un thonier senneur surgélateur, le Bélouve. "En accompagnant le projet de développement de la flotte de thoniers de la Sapmer, l'AFD soutient le développement productif de l'économie réunionnaise et l'emploi local", a indiqué Dov Zerah.

Cet investissement s’inscrit dans le cadre du programme d'extension de la flotte de pêche de la Sapmer. Un programme qui comprend l'acquisition de deux thoniers immatriculés à La Réunion pour accompagner la croissance soutenue de l'activité de pêche thonière dans l'océan Indien. 

Selon l’AFD, ce prêt s’insère dans une dynamique de renforcement de ses interventions en faveur du secteur privé dans l’Outre-mer. Il permet également "d’accompagner la stratégie d’investissement du groupe réunionnais, deuxième armateur de pêche français, de participer à la modernisation des économies ultramarines, à la création de valeur ajoutée à La Réunion et dans la zone Océan Indien, ainsi qu’à la structuration de groupes économiques ultramarins performants".

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !