Signature d'une charte entre la Civis, la Casud et le TCO :

Pour une gestion partagée et responsable du traitement des déchets


Publié / Actualisé
La Civis (communauté intercommunale des villes du Sud), la Casud (communauté d'agglomération du Sud) et le TCO (territoire de la côte Ouest) ont participé à un séminaire sur le thème "Stratégie déchets" ce jeudi 20 et ce vendredi 21 septembre 2012. L'objectif : réfléchir ensemble à la stratégie à mettre en place quant au devenir des déchets. Le séminaire s'est clôturé sur la signature d'une charte d'engagement, dans laquelle les trois établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) se sont notamment engagés à mener un programme de sensibilisation pour réduire la quantité de déchets, et un programme de valorisation des ordures.
La Civis (communauté intercommunale des villes du Sud), la Casud (communauté d'agglomération du Sud) et le TCO (territoire de la côte Ouest) ont participé à un séminaire sur le thème "Stratégie déchets" ce jeudi 20 et ce vendredi 21 septembre 2012. L'objectif : réfléchir ensemble à la stratégie à mettre en place quant au devenir des déchets. Le séminaire s'est clôturé sur la signature d'une charte d'engagement, dans laquelle les trois établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) se sont notamment engagés à mener un programme de sensibilisation pour réduire la quantité de déchets, et un programme de valorisation des ordures.

Michel Fontaine, président de la Civis, Didier Robert, président de la Casud, et Jean-Yves Langenier, président du TCO, ont signé une charte d’engagement ce vendredi 21 septembre 2012 à l’issue d’un séminaire portant sur la gestion partagée et responsable du traitements des déchets sur les territoires de la région sud-ouest.

Dans cette charte, les présidents de ces trois communautés d’agglomération, qui regroupent 15 communes de l’île sur 24, ont écarté la solution du tout-enfouissement des déchets bruts, et celle du tout-incinération, "qui n’est pas une solution adaptée à nos enjeux énergétiques", souligne Jean-Yves Langenier.

Les trois communautés d’agglomération se sont en revanche engagées en faveur d’un programme local de prévention de déchets "Il s’agit de mener des campagnes de sensibilisation auprès de la population pour permettre une réduction de la quantité de déchets", explique Jean-Yves Langenier. Les trois structures ont d’ores et déjà signé un contrat local avec l’Ademe (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) en ce sens.

Le second point fort de la charte concerne l’extraction systématique des matières valorisables : tri des emballages et des encombrants ménagers, production de compost, en lien notamment avec les politiques soutenues de développement de l’emploi. Il a également été convenu de favoriser la production d’énergie pour les habitants et les entreprises tout en privilégiant la concertation.

Les grandes lignes techniques et financières de ce projet de traitement "multifilières" seront présentées le vendredi 14 décembre 2012 dans les locaux du TCO afin de concrétiser la contribution des trois communautés d’agglomérations à l’élaboration du futur plan de prévention et de gestion des déchets non dangereux, réalisé sous la responsabilité du conseil général. Enfin, la Civis, la Casud et le TCO s’engagent à instituer dès à présent une gouvernance intercommunautaire responsable et solidaire, qui sera en charge notamment de mettre en place une concertation avec les populations.

www.ipreunion.com

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !