Education - Recrutement de 10 assistants chargés de prévention et de sécurité :

Le Snalc regrette une "dotation insuffisante" pour La Réunion


Publié / Actualisé
L'académie de La Réunion a recruté 10 assistants chargés de prévention et de sécurité (APS), pour contribuer à la sécurité dans les collèges et les lycées. Ces derniers bénéficieront d'une formation de 8 semaines. Dans un communiqué, le Snalc (syndicat national des lycées et collèges) prend acte de cette attribution mais "regrette la dotation insuffisante pour La Réunion". Nous publions ci-dessous leur communiqué.
L'académie de La Réunion a recruté 10 assistants chargés de prévention et de sécurité (APS), pour contribuer à la sécurité dans les collèges et les lycées. Ces derniers bénéficieront d'une formation de 8 semaines. Dans un communiqué, le Snalc (syndicat national des lycées et collèges) prend acte de cette attribution mais "regrette la dotation insuffisante pour La Réunion". Nous publions ci-dessous leur communiqué.

"Le SNALC/FGAF prend acte de l’attribution des 10 APS dont il regrette la dotation insuffisante pour la Réunion.

Le SNALC remarque par ailleurs que les lycées professionnels (13) sont les seuls bénéficiaires, signe d’une "stigmatisation" qui ne veut pas dire son nom. Cela démontre l’urgence de la revalorisation de la voie professionnelle et de la construction de lycées professionnels.

Quant à l’argumentation du nombre d’élèves pour justifier l’attribution de ces postes uniquement en lycées professionnels, le SNALC fait observer que les collèges de l’île ont des effectifs très lourds, de 1000 pour beaucoup, voire plus et que les actes de violence depuis la rentrée s’y multiplient, pénalisant ainsi lourdement la scolarité de nos élèves.

Le SNALC/FGAF demande que la lutte contre la violence qui règne dans les EPLE de l’île soit une des priorités de l’Académie de la Réunion".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !