Ethylotests obligatoires :

Pas d'amende avant le 1er mars 2013


Publié / Actualisé
Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a reporté au 1er mars 2013 la date à laquelle les automobilistes seront verbalisés pour défaut d'éthylotest dans leur véhicule, "compte tenu des difficultés d'approvisionnement", rapporte l'agence France Presse (AFP). La date limite était initialement fixée au 1er novembre, mais il a été décidé d'accorder un délai supplémentaire pour "permettre à l'ensemble des conducteurs de s'équiper dans de bonnes conditions et à un juste prix". L'amende prévue en cas d'infraction sera de 11 euros.
Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a reporté au 1er mars 2013 la date à laquelle les automobilistes seront verbalisés pour défaut d'éthylotest dans leur véhicule, "compte tenu des difficultés d'approvisionnement", rapporte l'agence France Presse (AFP). La date limite était initialement fixée au 1er novembre, mais il a été décidé d'accorder un délai supplémentaire pour "permettre à l'ensemble des conducteurs de s'équiper dans de bonnes conditions et à un juste prix". L'amende prévue en cas d'infraction sera de 11 euros.

Pour rappel, la présence d’un éthylotest, chimique ou électronique, est obligatoire depuis le 1er juillet 2012 dans tout véhicule terrestre à moteur, à l’exception des cyclomoteurs (moins de 50 cm3 et 45 km/h maximum). Cette obligation avait été décidée pour inciter les usagers à s’auto-tester afin d’être assurés de prendre la route en toute sécurité, rappelle la Sécurité routière.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)