Commission permanente - Projet de décret relatif aux emplois d'avenir :

Le conseil général demande "l'attribution d'un quota prioritaire" pour les Outre-mers


Publié / Actualisé
Réunis en commission permanente ce mercredi 17 octobre 2012, les conseillers généraux se sont prononcés sur le projet de décret relatif aux emplois d'avenir. Si ces derniers indiquent, dans un communiqué, ne pouvoir qu'accueillir favorablement toute initiative visant à lutter contre le chômage des jeunes, ils demandent "l'attribution d'un quota prioritaire d'emplois d'avenir pour les Outre-mers et la révision à la hausse du soutien financier accordé par l'Etat aux employeurs publics ultra matin à hauteur de 85 % du coût total du salaire".
Réunis en commission permanente ce mercredi 17 octobre 2012, les conseillers généraux se sont prononcés sur le projet de décret relatif aux emplois d'avenir. Si ces derniers indiquent, dans un communiqué, ne pouvoir qu'accueillir favorablement toute initiative visant à lutter contre le chômage des jeunes, ils demandent "l'attribution d'un quota prioritaire d'emplois d'avenir pour les Outre-mers et la révision à la hausse du soutien financier accordé par l'Etat aux employeurs publics ultra matin à hauteur de 85 % du coût total du salaire".

Par ailleurs, les conseillers généraux ont également décidé de constituer "en urgence une commission ad hoc élargie aux différents partenaires, afin de formuler les propositions les plus concrètes et adaptées possibles aux réalités de la situation réunionnaise". "Ces propositions pourraient faire l’objet d’une expérimentation, à l’image de l’expérimentation déjà conduite par notre collectivité dans le cadre du CUI expérimental", termine le communiqué.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !