Chambre d'agriculture :

La FDSEA dénonce des promesses non tenues


Publié / Actualisé
À deux jours de l'assemblée plénière de fin d'année de la chambre d'agriculture, selon la FDSEA (fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles) de La Réunion, "l'heure du bilan est venue". Promesses non tenues, désorganisation des services... La FDSEA n'a pas mâché, lors d'un point presse, ce vendredi 30 novembre 2012, ses mots à l'encontre de l'actuelle mandature, dressant un bilan décevant. À noter que les élections à la chambre verte auront lieu le 31 janvier 2013.
À deux jours de l'assemblée plénière de fin d'année de la chambre d'agriculture, selon la FDSEA (fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles) de La Réunion, "l'heure du bilan est venue". Promesses non tenues, désorganisation des services... La FDSEA n'a pas mâché, lors d'un point presse, ce vendredi 30 novembre 2012, ses mots à l'encontre de l'actuelle mandature, dressant un bilan décevant. À noter que les élections à la chambre verte auront lieu le 31 janvier 2013.

En effet, selon la FDSEA, si en 2007, Jean-Yves Minatchy, président de la chambre d’agriculture, avait promis des prestations gratuites, six ans après, il n’en ait rien. "Non seulement, ces prestations ont augmenté de 13% depuis 2007 mais elles seront en hausse à partir de 2013", souligne Frédéric Vienne, président de la FDSEA.

La fédération pointe également du doigt des secteurs agricoles entiers "abandonnés", comme les éleveurs, et une chambre d’agriculture "désorganisée". "Il n’y a plus de cadres dans les quatre départements. Conséquence, le directeur général doit tout assurer", explique Frédéric Vienne.

À noter que cette assemblée plénière est la dernière sous la mandature de Jean-Yves Minatchy, - les élections à la chambre d’agriculture se tiendront le 31 janvier 2013 -, mais aussi, selon la FDSEA, la dernière pour le président de la chambre verte. "Selon l’article D511-63 du code rural, nul ne peut être élu ou être réélu s’il est âgé de 65 ans révolu. Jean-Yves Minatchy n’a alors plus le droit de se présenter", conclut Frédéric Vienne.

 

 

 

   

Mots clés :

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !