MENU

Cour d'assises - Procès du meurtre de Coralie Palany :

Frédéric Lioni reconnaît les faits mais pas la préméditation


Posté par
Le procès du meurtre de Coralie Palany s'est ouvert ce lundi 3 décembre 2012 devant la cour d'assises. Depuis ce matin, Frédéric Lioni, accusé d'avoir poignardé mortellement son ex-compagne en avril 2011, s'explique devant la justice. En début d'audience, selon Radio Festival, il a reconnu les faits mais pas la préméditation. Il a aussi expliqué que "son geste était impardonnable" et "inadmissible". À noter que beaucoup de personnes, venues en bus et munies de pancartes de soutien, assistent à l'audience, rapporte Radio Festival. Le procès s'annonce tendu.
Le procès du meurtre de Coralie Palany s'est ouvert ce lundi 3 décembre 2012 devant la cour d'assises. Depuis ce matin, Frédéric Lioni, accusé d'avoir poignardé mortellement son ex-compagne en avril 2011, s'explique devant la justice. En début d'audience, selon Radio Festival, il a reconnu les faits mais pas la préméditation. Il a aussi expliqué que "son geste était impardonnable" et "inadmissible". À noter que beaucoup de personnes, venues en bus et munies de pancartes de soutien, assistent à l'audience, rapporte Radio Festival. Le procès s'annonce tendu.

Les faits remontent au 13 avril 2011. Lors d’une dispute autour de leur séparation, Frédéric Lioni aurait assené plusieurs coups de couteau à son ex-compagne. Sept plaies, selon le médecin légiste. Les enfants de la jeune femme étaient présents dans l’appartement et ont découvert leur mère décédée dans la salle de bain, juste après que Frédéric Lioni soit sorti en courant.

Ce dernier risque la prison à vie.

www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !