Insee - tourisme :

La fréquentation des hôtels chute de 11% en octobre


Publié / Actualisé
Avec 78 700 nuitées octobre 2012, la fréquentation des hôtels classés réunionnais chute de 11% par rapport à octobre 2011. Elle est même en deçà de la fréquentation d'octobre 2010 (- 5%). "Cette baisse est significative, car si la fréquentation mensuelle est parfois descendue cette année à un niveau inférieur à 2011, elle s'était jusque-là maintenue au-dessus de la fréquentation de 2010" indique l'Insee.
Avec 78 700 nuitées octobre 2012, la fréquentation des hôtels classés réunionnais chute de 11% par rapport à octobre 2011. Elle est même en deçà de la fréquentation d'octobre 2010 (- 5%). "Cette baisse est significative, car si la fréquentation mensuelle est parfois descendue cette année à un niveau inférieur à 2011, elle s'était jusque-là maintenue au-dessus de la fréquentation de 2010" indique l'Insee.

Malgré une légère hausse de 1% de l’offre de chambres, le taux d’occupation recule fortement de neuf points par rapport à octobre 2011, pour atteindre 74%. Il recule également de trois points par rapport à octobre 2010.

D’août à octobre 2012, la fréquentation hôtelière est en net retrait par rapport au même trimestre de 2011 (- 6,5%). "Cette baisse touche cette fois-ci l’ensemble des catégories d’hôtels, et encore principalement les hôtels de catégorie supérieure (- 13%)" souligne l'institut de la statistique.

Le taux d’occupation sur le trimestre recule de six points par rapport à 2011, impactant toutes les catégories d’hôtels à différents niveaux. Les hôtels de quatre ou cinq étoiles sont les plus touchés (- 10 points), alors que les hôtels trois étoiles sont un peu plus épargnés (- 5 points).

Toujours sur le trimestre, la fréquentation baisse fortement sur tout le territoire et plus particulièrement dans le sud (- 10%) et dans l’ouest (- 5%). Le taux d’occupation sur le trimestre diminue aussi fortement sur l’ensemble du territoire. Ce recul est plus important dans l’Ouest (- 7 points contre - 5 points ailleurs), "car ce territoire a connu en parallèle la plus forte augmentation de l’offre de chambre sur un an" souligne l'Insee.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !