Santé :

Les cas de bronchiolite en baisse


Publié / Actualisé
Les cas de bronchiolite touchant des enfants de moins de 2 ans observée à La Réunion depuis la mi-novembre sont en baisse, selon le dernier point épidémiologique Cire Océan Indien (cellule interrégionale d'épidémiologie à La Réunion et Mayotte) ce vendredi 11 janvier 2013. En effet, depuis ces deux dernières semaines, la fréquentation des urgences liée à cette pathologie est à nouveau en diminution. Toutefois, la Cire Océan Indien indique qu'une "recrudescence des passages aux urgences pour bronchiolite a été observée entre mi-novembre et fin décembre. Par ailleurs, la circulation du Virus Respiratoire Syncytial (VRS) s'est intensifiée sur l'île au cours de cette même période.
Les cas de bronchiolite touchant des enfants de moins de 2 ans observée à La Réunion depuis la mi-novembre sont en baisse, selon le dernier point épidémiologique Cire Océan Indien (cellule interrégionale d'épidémiologie à La Réunion et Mayotte) ce vendredi 11 janvier 2013. En effet, depuis ces deux dernières semaines, la fréquentation des urgences liée à cette pathologie est à nouveau en diminution. Toutefois, la Cire Océan Indien indique qu'une "recrudescence des passages aux urgences pour bronchiolite a été observée entre mi-novembre et fin décembre. Par ailleurs, la circulation du Virus Respiratoire Syncytial (VRS) s'est intensifiée sur l'île au cours de cette même période.

D’après le système de surveillance des urgences hospitalières Oscour, le nombre de passages aux urgences pour bronchiolite d’enfants de moins de 2 ans est en diminution depuis la semaine du 24 décembre 2012. Au cours de la première semaine de janvier 2013, 48 passages d’enfants de moins de 2 ans pour cette pathologie ont été enregistrés. Ce qui représente 18% de la fréquentation totale des urgences pour cette classe d’âge. Ces valeurs restent toutefois supérieures à celles habituellement observées à cette période de l’année.

Par ailleurs, la Cire Océan Indien note une forte augmentation, sur les mois de novembre et décembre 2012, des nombres de prélèvements positifs au VRS rapportés par les laboratoires hospitaliers de Saint-Denis, Saint-Paul et Saint-Benoît a été observée. En décembre 2012, le taux moyen de positivité au VRS des trois laboratoires avoisinait les 65%, et se situait toujours nettement au-dessus des moyennes saisonnières.

L’ARS et la Cire Océan Indien rappellent que l’application de mesures d’hygiène simples permet de prévenir la transmission de la maladie :
- le lavage des mains à l’eau et au savon de toute personne qui approche le nourrisson
- l’aération correcte de la chambre du nourrisson tous les jours
- le nettoyage régulier des objets avec lesquels le nourrisson est en contact (jeux, tétines…)
- éviter le contact du nourrisson avec les personnes enrhumées et les lieux enfumés.

Les mesures à prendre en période d’épidémie ou quand on est enrhumé :
- porter un masque avant de s’occuper d’un nourrisson
- éviter d’embrasser les enfants sur le visage.

Quand l’enfant est malade, il faut :
- désencombrer le nez du nourrisson avec du sérum physiologique
- donner à boire régulièrement au nourrisson
- l’emmener rapidement chez le médecin en cas de gêne respiratoire et difficulté à s’alimenter.

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !