Madagascar :

Andry Rajoelina renonce à la présidentielle


Publié / Actualisé
Andry Rajoelina a annoncé, ce mardi 15 janvier, lors d'une allocution télévisée, qu'il renonçait à se présenter à l'élection présidentielle malgache. Le premier tour de scrutin est, en effet, prévu le 8 mai et le second, le 3 juillet. Le président de la Transition malgache était arrivé au pouvoir en 2009 après avoir renversé Marc Ravalomanana.
Andry Rajoelina a annoncé, ce mardi 15 janvier, lors d'une allocution télévisée, qu'il renonçait à se présenter à l'élection présidentielle malgache. Le premier tour de scrutin est, en effet, prévu le 8 mai et le second, le 3 juillet. Le président de la Transition malgache était arrivé au pouvoir en 2009 après avoir renversé Marc Ravalomanana.

La nouvelle, une surprise, est tombée ce mardi 15 janvier. "Je ne serai pas candidat à l'élection présidentielle. Je préfère me sacrifier pour les 22 millions de Malgaches. Nous voulons la paix", a alors déclaré Andry Rajoelina, dans un discours retransmis à la télévision, puis rapporté par l’agence Reuters.

Ce dernier a, par ailleurs, émis le souhait que les élections législatives qui devaient être se tenir avec les présidentielles se déroulent plus tôt, car a-t-il justifié, des "élections jumelées risquent de poser problème".

À noter que Marc Ravalomanana avait lui aussi renoncé à briguer à nouveau la présidence en décembre.

Pour rappel, depuis 2009, année du renversement du président Marc Ravalomanana par Andry Rajoelina, la Grande Île traverse une crise sans précédent, les grèves ne cessent de se multiplier et des manifestations contre le régime de Transition en place ont vu le jour

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !