Haut débit - Réseau gazelle :

La Réunion Numérique perçoit 1,3 millions d'euros de la Région


Publié / Actualisé
Dans un communiqué, La Réunion Numérique (LRN), en charge de l'exploitation du réseau Gazelle, annonce le versement de 1,3 millions d'euros par la Région Réunion, correspondant au solde de participation publique. Un dernier versement qui, dit La Réunion Numérique, met fin à toute éventualité "d'attaques, résiliation ou négociation" publiquement annoncée en juin 2012. Nous publions le communiqué ci-dessous.
Dans un communiqué, La Réunion Numérique (LRN), en charge de l'exploitation du réseau Gazelle, annonce le versement de 1,3 millions d'euros par la Région Réunion, correspondant au solde de participation publique. Un dernier versement qui, dit La Réunion Numérique, met fin à toute éventualité "d'attaques, résiliation ou négociation" publiquement annoncée en juin 2012. Nous publions le communiqué ci-dessous.

"Dans le cadre de la délégation de service public pour la construction et l’exploitation du réseau haut débit Gazelle, la Région Réunion vient de verser 1,3 M€ à La Réunion Numérique (LRN) correspondant au solde de la participation publique.

Par le biais de ce dernier versement, la Région Réunion reconnaît que La Réunion Numérique a bien respecté l’objet de la DSP et honoré ses engagements de déploiement du réseau Gazelle et d’aménagement du territoire en haut débit, mettant ainsi de fait un terme à toute éventualité "d’attaques, résiliation ou négociation" publiquement annoncée en juin 2012 en pleine période électorale.

Le réseau construit se compose d’une centaine de sites et d’environ 350 équipements actifs connectés entre eux :
- un anneau de 230 km de fibres optiques enroulées sur les lignes électriques à haute tension ;
- 180 km de fibres optiques enterrées ;
- une trentaine de liaisons hertziennes ;
- une douzaine de stations radio en WiMAX pour la couverture des zones d’ombre ADSL ;
- 65 centraux téléphoniques dégroupés ;
- 7 zones d’activités et les locaux techniques des opérateurs fibrés.

Par ailleurs, grâce à une conception efficace, le réseau haut débit construit par LRN est plus étendu, plus performant, mieux sécurisé et plus évolutif que celui prévu initialement. Ainsi, 18 000 foyers supplémentaires sont dégroupés par fibre optique et le débit disponible sur le réseau est deux fois plus important que ce qui était prévu à l’origine. LRN a réussi en outre le tour de force de réaliser un tel réseau sans dépasser le budget initial de 18 M€.

Neuf opérateurs télécoms profitent des offres du délégataire dans des conditions techniques et financières identiques et transparentes. Les principaux services souscrits sont la collecte d’accès DSL, la location de fibres optiques, la vente de bande passante et la mise à disposition d’espaces d’hébergement. Le chiffre d’affaires de LRN est d’environ 8 M€, dont 3 M€ pour les services autres que le DSL.

Environ 75 000 foyers réunionnais passent d’ores et déjà par le réseau Gazelle pour bénéficier des services d’accès Internet, de téléphonie et de télévision par ADSL fournis par leur opérateur. En moyenne, cela représente 70% des abonnés résidentiels ADSL des opérateurs alternatifs et près de 40% du nombre d’abonnés total haut-débit à la Réunion.

LRN proposait depuis plus de 3 ans des baisses tarifaires à la Région Réunion. Celles-ci ont finalement été approuvées par la Collectivité en octobre 2012, permettant ainsi de renforcer l’attractivité des offres de LRN sur le réseau Gazelle au bénéfice de l’ensemble des opérateurs sur le territoire réunionnais".

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !