Aéroport Roland Garros :

Le trafic aérien chute encore en décembre


Publié / Actualisé
Les chiffres du trafic aérien commercial pour le mois de décembre 2012 ont été publiés. Ils sont une nouvelle fois en baisse. Le nombre de passagers total du mois de décembre enregistre une baisse de -5,8%. Les capacités offertes pour le trafic aérien de l'aéroport de La Réunion diminuent. Par ailleurs, l'aéroport Réunion Roland Garros a accueilli 2 067 764 millions de passagers en 2012. Le trafic n'atteint pas le record de trafic de l'année dernière et recule de -3,3%.
Les chiffres du trafic aérien commercial pour le mois de décembre 2012 ont été publiés. Ils sont une nouvelle fois en baisse. Le nombre de passagers total du mois de décembre enregistre une baisse de -5,8%. Les capacités offertes pour le trafic aérien de l'aéroport de La Réunion diminuent. Par ailleurs, l'aéroport Réunion Roland Garros a accueilli 2 067 764 millions de passagers en 2012. Le trafic n'atteint pas le record de trafic de l'année dernière et recule de -3,3%.

Les capacités offertes pour le trafic aérien de l'aéroport de La Réunion Roland Garros en décembre 2012 diminuent par rapport au mois de décembre 2011. En effet, les indicateurs que sont le tonnage atterri décollé (TAD) et le nombre de mouvements d'avion diminuent respectivement de -5,4% et de -2,5%. "Cela s'explique par un nombre de mouvements de moyens porteurs et de gros porteurs moins importants que l'année dernière alors que les mouvements des petits porteurs augmentent ce mois-ci", indique l’aéroport Roland Garros.

Le nombre de passagers total chute de -5,8%sur ce mois. Ainsi, le nombre de passagers locaux dont l'origine ou la destination finale est Roland Garros diminue de -5,5%. L'aéroport a enregistré une baisse de trafic sur la plupart des destinations. L'axe principal de trafic sur la métropole décroît de -4,9%. Cette dernière compte désormais quatre opérateurs : Air Austral, Air France, Corsair et XL Airways qui a opéré sa première liaison le 6 décembre 2012 et dont les vols auront lieu deux fois par semaine en provenance et à destination de Marseille. Dans la zone océan indien, le trafic profite à Maurice +8,9%, les Seychelles +13,4% et l'Afrique du Sud +2,5%.

Alors que le trafic est en recul vers les autres destinations de la zone : Madagascar -4,3%, Mayotte -9,7%, les Comores -24,5%. A l'international, le trafic vers la Thaïlande chute de -44,8%. De plus, l'arrêt des dessertes vers la Nouvelle-Calédonie et l'Australie creuse l'écart de trafic entre décembre 2011 et 2012 (- 4 778 passagers). Quant à la liaison de pré-post acheminement d'Air Austral entre les aéroports de Pierrefonds et de Roland Garros, elle se dégrade de -30,1%. A noter que depuis le 10 décembre, cette liaison est désormais ouverte au trafic local en vol sec ou en correspondance.

Le trafic sur les autres destinations de la zone Océan Indien est plutôt dynamique et progresse par rapport à novembre 2011 avec +27,3% de hausse de trafic sur les Seychelles, +15,3% sur les Comores, +5,1% sur Madagascar, +4,7% sur l'Afrique du Sud et de +0,7% sur les Comores.

Le nombre de passagers en transit à Roland Garros baisse de -39,2% par rapport à décembre 2011 et s'élève à 954 transits. Ils concernent des transits comptabilisés sur la ligne Paris-Réunion-Maurice desservie par Corsair, ainsi que la nouvelle ligne Dzaoudzi-Réunion-Marseille desservie par XL Airways.

Le tonnage de fret aérien en décembre est légèrement en dessous des tonnages transportés en décembre 2011 de -1,5%. Cela est dû à une augmentation du tonnage fret embarqué de +18,1% alors que le tonnage fret débarqué diminue de -16,9%.

Par ailleurs, l'aéroport Réunion Roland Garros a accueilli 2 067 764 millions de passagers en 2012. Le trafic n'atteint pas le record de trafic de l'année dernière et recule de -3,3%. Il se décompose de 1 999 133 passagers locaux, en baisse de -4,1% et de 68 631 passagers en transits dont le trafic s'améliore de +26,5% (principalement lié à un afflux de transits sur la ligne Paris-Réunion-Plaisance). Ce repli du trafic passagers touche toutes les destinations à l'exception de Madagascar qui affiche une croissance de son trafic de +11,6%.

Ainsi, la destination métropolitaine comptabilise moins de passagers que l'année dernière et perd 4,2% de trafic passagers. Dans la zone océan indien, le trafic passagers se réduit avec une légère baisse pour Maurice -0,2% et des diminutions plus marquées pour Mayotte -11,8% , l'Afrique du Sud -18,8%, les Comores -16,7% et les Seychelles -2,7%. Concernant le trafic international, il est affecté par l'arrêt des dessertes vers l'Océanie à compter du mois d'avril qui dégrade davantage les résultats de trafic de cette année. Le nombre de passagers transportés vers la Thaïlande fléchit de -4,9%. La liaison entre les aéroports de Pierrefonds et Roland Garros réalisée par Air Austral enregistre 29% de trafic en moins.

Enfin, en 2012, le tonnage fret aérien transporté reste en-dessous des tonnages de 2011 de -11% même s'il s'améliore grâce aux résultats des mois de novembre et décembre . Ce repli des tonnages transportés est plus marqué sur le tonnage fret débarqué (-12,3%) que sur le tonnage embarqué (-7,6%). Les résultats par type avion montrent un recul important du tonnage fret sur les vols cargos qui baisse de -35,7% tandis que les vols mixtes affichent une diminution de -3,2%.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !