Affaire de l'Amicale du personnel communal de Saint-André :

Jean-Paul Virapoullé à nouveau entendu à Malartic


Publié / Actualisé
Jean-Paul Virapoullé était à nouveau entendu à Malartic ce mardi 29 janvier 2013 dans le cadre de l'affaire de l'Amicale du personnel communal de Saint-André, selon Réunion Première. Le dossier porte sur des dizaines de milliers de subventions versés par la ville à ces agents communaux. L'ancien sénateur maire de Saint-André est ressorti libre dans l'après-midi. Hier lundi, il avait été placé en garde à vue dans les locaux de la brigade financière de la sûreté départementale.
Jean-Paul Virapoullé était à nouveau entendu à Malartic ce mardi 29 janvier 2013 dans le cadre de l'affaire de l'Amicale du personnel communal de Saint-André, selon Réunion Première. Le dossier porte sur des dizaines de milliers de subventions versés par la ville à ces agents communaux. L'ancien sénateur maire de Saint-André est ressorti libre dans l'après-midi. Hier lundi, il avait été placé en garde à vue dans les locaux de la brigade financière de la sûreté départementale.

Rappelons qu’une enquête avait été ouverte en 2011 à la suite d'une plainte déposée par l'actuel maire de Saint-André, Éric Fruteau, au nom de la commune saint-andréenne pour détournement de fonds et gestion de fait. Elle porte sur des dizaines de milliers de subventions versés par la ville à ces agents communaux. La plainte contre X se fonde sur un audit de la situation des finances communales. Cette étude a été commandée à un Cabinet indépendant par le nouveau maire à son arrivée à la tête de la municipalité en 2008.

   

Mots clés :

    1 Commentaire(s)

    Alin, Posté
    Laisse bout là tranquil
    Illustration : Kwa Films

    Kwa Films

    37 reportage(s)