Social :

L'intersyndicale dénonce de mauvaises conditions de travail à l'ARS


Publié / Actualisé
Dans une note adressée à l'ensemble du personnel de l'ARS Océan Indien (agence régionale de santé), l'intersyndicale (CFDT, CGT, Unsa, CFE-CGC) alerte sur le malaise qui règne au sein de l'instance de santé. L'intersyndicale dénonce en effet de mauvaises conditions de travail "et principalement la souffrance au travail".
Dans une note adressée à l'ensemble du personnel de l'ARS Océan Indien (agence régionale de santé), l'intersyndicale (CFDT, CGT, Unsa, CFE-CGC) alerte sur le malaise qui règne au sein de l'instance de santé. L'intersyndicale dénonce en effet de mauvaises conditions de travail "et principalement la souffrance au travail".

Dans cette note, l’intersyndicale informe que la direction générale de l’ARS OI a reçu l’ensemble des représentants du personnel le mercredi 30 janvier 2013 et le lundi 4 février 2013, suite à une motion établie en intersyndicale le 5 décembre 2012.

"S’agissant des dysfonctionnements des instances, après de vives discussions, la direction générale s’est engagée à répondre aux questions soulevées à l’occasion des prochaines instances", note l’intersyndicale. Elle dit prendre acte de ces déclarations mais attend "la mise en place de mesures concrètes".

Toutefois, "concernant les conditions de travail et principalement la souffrance au travail, sujets évoqués depuis la création de l’ARS OI, nous constatons le refus de la direction générale de discuter de sujets qui fâchent : stress, souffrance au travail, management, surcharge de travail, manque d’effectifs, lisibilité de l’organigramme…", souligne l’intersyndicale.

"Le bien-être au travail n’est manifestement pas la priorité de la direction générale", estime l’intersyndicale. Selon la note adressée à l’ensemble du personnel de l’ARS Océan Indien, "la direction générale accuse l’intersyndicale de ‘faire du théâtre’ quand elle aborde précisément ces sujets cruciaux".

L’intersyndicale informe ensuite le personnel de l’ARS qu’elle viendra à sa rencontre sur les différents sites pour discuter ensemble des moyens de se faire entendre et "pour une meilleure en prise en compte du bien-être des agents au travail".

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !