Courrier des lecteurs d'Europe Ecologie Les Verts Réunion :

Les élus cumulards peu pressés de limiter leur pouvoir


Publié / Actualisé
Le gouvernement et le président hollande font machine arrière : la loi sur le cumul de mandats d'élus est reportée à 2015. Les parlementaires socialistes -dont une grande partie sont restés en situation de cumul- ne semblent pas pressés de respecter cette promesse faite aux Français.
Le gouvernement et le président hollande font machine arrière : la loi sur le cumul de mandats d'élus est reportée à 2015. Les parlementaires socialistes -dont une grande partie sont restés en situation de cumul- ne semblent pas pressés de respecter cette promesse faite aux Français.

Le cumul des mandats fabrique les reines et les rois de la Réunion

À nouveau, nous constatons une promesse de campagne qui n’est pas respectée. La nécessité de ne pas entasser les pouvoirs est chère aux écologistes, comme une garantie de la démocratie. Le cumul des mandats est une plaie d'un paysage politique réunionnais, verrouillé et clanique.

Le cumul c’est le monopole en politique et le règne de la pensée unique

Nous le constatons depuis des décennies: " La famille " politique prend le pouvoir grâce au cumul des mandats. Découragés, les jeunes se détournent de la vie politique, refusant de collaborer avec ceux qui sont en place; La Réunion se prive, ainsi, de nombre de ses talents.

L’élu cumulard se retrouve impliqué à différents échelons de projets. La même vision s’applique alors sans contradiction, ni débats. C’est le même élu qui décide : "A li mêm i hach, i koup, i tranch"

Le Créole réunionnais qui y consacre un dicton ne se trompe pas. Il faut partager les responsabilités et favoriser la participation citoyenne des Réunionnais.

Le cumul c’est la soif de pouvoir

Les titres à rallonge, comme les médailles sur la poitrine, flattent l’ego des élus qui cumulent. Possédant plusieurs pouvoirs, l’élu est moins conscient de ses limites et perd le contact avec la population, en s'éloignant de la réalité de terrain. Cela favorise les réactions désespérées de nos jeunes concitoyens.

Gardant la volonté de favoriser une profonde rénovation des pratiques politiques, dans notre île et ailleurs, Europe-Ecologie Les Verts:
* demande une limitation importante des possibilités de cumul de mandats. Par exemple, il ne devrait plus être possible d'être en même temps maire et parlementaire;
* propose de limiter le cumul des mandats dans le temps. Un même élu ne pourrait pas faire plus de deux mandats consécutifs;
* défend un modèle politique qui rejette le clientélisme et le népotisme. Les réunionnais ne veulent plus de dynastie politique;
* souhaite promouvoir la participation des Réunionnais. Il faut partager, avec eux, la complexité des enjeux du XXIème siècle, pour construire les solutions innovantes qui nous ressemblent;

Nous, écologistes, appelons les Réunionnais et les Réunionnaises à refuser que quelques élus accaparent les pouvoirs, nous privant de notre droit à participer aux décisions cruciales pour notre île.

Charles MOYAC,
Porte-Parole Régional

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !