Courrier des lecteurs de Valérie Auber :

Contrat d'échec pour les jeunes du Port


Publié / Actualisé
C'est Paul Vergès qui le dit : au Port il y a 7 000 chômeurs et seulement 20 contrats aidés proposés par le maire. Le Port est le bassin d'emploi le plus important avec de nombreuses entreprises installées dans les zones industrielles et ce sont des contrats d'échecs qui ont été proposés pour ces jeunes.
C'est Paul Vergès qui le dit : au Port il y a 7 000 chômeurs et seulement 20 contrats aidés proposés par le maire. Le Port est le bassin d'emploi le plus important avec de nombreuses entreprises installées dans les zones industrielles et ce sont des contrats d'échecs qui ont été proposés pour ces jeunes.

Cela fait plus de 40 ans que le PCR dirige cette ville et aucune politique ambitieuse n’est menée en faveur de cette jeunesse Portoise. De grands visionnaires tels que Paul et Pierre Verges (enfin, c’est ce qu’ils prétendent !) ainsi que le maire du Port n'avaient pas vu cela. Ceux sont eux les premiers responsables. Alors que Le Port pourrait être la ville avec le plus faible taux de chômage et servir de modèle pour le développement de l’île, elle se retrouve à un taux de chômage très élevé et avec une très forte précarité et pauvreté.

Pour répondre à la crise qui frappe Le Port, je propose : premièrement  que les emplois d'avenir et les Cae/Cui soient tous basculés vers les entreprises et les bailleurs sociaux et deuxièmement qu'un plan d'urgence soit signé par l'Etat, la Commune, qui apportera un tiers du résiduel des emplois aidés, et les entreprises afin que 500 jeunes Portois soient embauchés immédiatement.  C’est à dire que la commune finance 33% des 25% qui restent sur les emplois d'avenir (soit 200€ sur 600€) et les Cae marchands (soit moins de 100€ sur 300€) par mois et par emploi. Le total serait de moins de 1 million d'euro pour la commune du Port.

A vous jeunes du Port, soyez les acteurs de votre ville, réfléchissez à votre avenir. Nous Portois, sanctionnons l’équipe municipale actuelle et soyons les acteurs, les bâtisseurs de notre ville, redonnant ainsi son titre de noblesse et sa fierté à notre ville.

Valerie AUBER
Fière d'être Portoise

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !