Développement durable :

21.5 millions d'euros pour financer l'eau


Publié / Actualisé
Le Conseil d'administration de l'Office de l'eau Réunion s'est réuni ce mercredi 27 février 2013. Cette séance animée par Daniel Alamelou, Président délégué de l'Office de l'eau Réunion, a délibéré sur le budget 2013 de l'Office et le financement de six opérations pour un montant cumulé de 1.1 million d'euros.
Le Conseil d'administration de l'Office de l'eau Réunion s'est réuni ce mercredi 27 février 2013. Cette séance animée par Daniel Alamelou, Président délégué de l'Office de l'eau Réunion, a délibéré sur le budget 2013 de l'Office et le financement de six opérations pour un montant cumulé de 1.1 million d'euros.

L’Office de l’eau a engagé son programme d’actions pour la période 2010-2015 dans l’optique de gérer durablement la ressource en eau, lutter contre les pollutions, préserver, restaurer et gérer les milieux aquatiques ainsi que renforcer la gouvernance dans le domaine de l’eau. Dans le budget 2013 de l’établissement rattaché au Conseil général de La Réunion, 21.5 millions d’euros de capacité de financement sont destinés aux actions en lien avec la ressource en eau dans le bassin hydrographique de La Réunion.

Les administrateurs de l’Office de l’eau ont ainsi approuvé le financement de réseau d’eau potable pour les communes de Trois-Bassins, Etang-Salé et Saint-Benoît. Dans le même temps, l’équipement des logements sociaux de kit pour maîtriser la consommation de l’eau se poursuit. 1220 logements de la SHLMR situés à Etang-Salé, Les Avirons, Le Tampon, Saint-Louis et Saint-Pierre vont donc en bénéficier avec une contribution financière de l’Office de l’eau. De même, afin de contribuer à l’usage raisonné de l’eau dans l’agriculture, l’Office cofinance le renouvellement de goutteurs d’irrigation ce qui permet à l’exploitation agricole de Jean-Daniel Carlot à Saint-Gilles-Les-Hauts d'obtenir une subvention de  1 015 euros.

Par ailleurs, pour conforter à la lutte contre les pollutions et à l'identification des substances nuisibles dans les installations industrielles et les stations urbaines de traitement des eaux usées, l’Office de l’eau a décidé d'aider à la recherche de ces substances dans la station de Saint-Benoît.
 
"Ces projets variés, tant par leurs volumes financiers que par leurs finalités s’inscrivent dans le cadre du Programme pluriannuel d’aides 2010-2015 de l’Office de l’eau Réunion. A l’entame de la deuxième demi-période de mise en œuvre, l’Office de l’eau a engagé 29 millions d’euros de subventions, soit 61% des enveloppes financières prévues pour la période" indique l'office de l'eau.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !