Point d'étape sur la nouvelle route du littoral :

Didier Robert déplore le retard pris sur l'aménagement de l'entrée de Saint-Denis


Publié / Actualisé
Au cours d'une conférence de presse ce mercredi 27 mars 2013, Didier Robert, président de Région, a fait un point d'étape concernant la nouvelle route du littoral. Au cours de cette année 2013, les travaux préparatoires doivent être lancés et les contrats pour les grands ouvrages d'art doivent être signés. Si le projet d'aménagement de la ville de la Possession a été acté, Didier Robert a déploré "le retard sur l'aménagement de l'entrée de ville de Saint-Denis", rapportent nos confrères de Radio Festival.
Au cours d'une conférence de presse ce mercredi 27 mars 2013, Didier Robert, président de Région, a fait un point d'étape concernant la nouvelle route du littoral. Au cours de cette année 2013, les travaux préparatoires doivent être lancés et les contrats pour les grands ouvrages d'art doivent être signés. Si le projet d'aménagement de la ville de la Possession a été acté, Didier Robert a déploré "le retard sur l'aménagement de l'entrée de ville de Saint-Denis", rapportent nos confrères de Radio Festival.

En effet, rappelant qu’une convention avait été signée fin 2010 entre la Région et Saint-Denis pour le démarrage des études, Didier Robert a signalé que la ville de Saint-Denis devait remettre son projet d’aménagement en mai 2012. Or, cela n’a pas été fait, indique Radio Festival. Le président de Région a souligné que ce retard de plusieurs mois est d’autant plus inquiétant que si le projet n’est pas finalisé d’ici septembre, il échapperait au programme de financement européen du FEDER, valable pour la période 2014-2020.  

Didier Robert a donc écrit au maire de Saint Denis, Gilbert Annette, le 25 mars dernier pour lui signifier cette échéance, note Radio Festival. La balle est donc officiellement dans le camp de la mairie. Reste à savoir si cette dernière voit les choses du même œil que La Région.

Le projet d’aménagement de l’entrée de la ville de la Possession a de son côté avancé. Les réunions de travail entre les services ont permis l’élaboration d’un schéma d’aménagement architectural et paysager. Un échangeur stratégique devrait voir le jour en 2016 à l’entrée Ouest de la nouvelle route du littoral afin de désengorger le trafic habituellement dense dans ce secteur.

A noter par ailleurs que la Région a également fait part de sa volonté d’inscrire le projet de nouvelle route du littoral dans un projet de développement durable à travers notamment la mise en œuvre d’un dispositif de sécurité pour protéger les usagers des chutes de pierres, mais aussi de la houle cyclonique et des effets du réchauffement climatique ; l’arrêt des opérations de sécurisation de la falaise qui contribuent à dégrader l’écosystème ; et la construction d’un axe moderne respectueux de l’environnement, qui garantit la protection des milieux marins. Près de 60 millions d’euros seront ainsi consacrés à la préservation de l’environnement. 


 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !