Aéroport de La Réunion :

Le trafic remonte de +3,7% en mars


Publié / Actualisé
L'aéroport de La Réunion Roland Garros a enregistré 163 747 mouvements de passagers en mars 2013, chiffre en hausse de 3,7% par rapport à mars 2012. Sur le mois, le nombre de passagers locaux (commençant ou terminant leur voyage à La Réunion) est en progression de 6,4%. "Il retrouve un taux de croissance significatif, amplifié par les vacances scolaires, sur les deux principaux courants de trafic : l'axe métropole-La Réunion (+6,8%) et la ligne Saint-Denis-Île Maurice (+14,2%). Il est également en forte progression sur la ligne Saint-Denis-Dzaoudzi et Saint-Denis-Moroni", indique l'aéroport, dans un communiqué. Le trafic recule en revanche entre La Réunion et les différentes destinations malgaches, tout comme sur l'Afrique du Sud et la Thaïlande.
L'aéroport de La Réunion Roland Garros a enregistré 163 747 mouvements de passagers en mars 2013, chiffre en hausse de 3,7% par rapport à mars 2012. Sur le mois, le nombre de passagers locaux (commençant ou terminant leur voyage à La Réunion) est en progression de 6,4%. "Il retrouve un taux de croissance significatif, amplifié par les vacances scolaires, sur les deux principaux courants de trafic : l'axe métropole-La Réunion (+6,8%) et la ligne Saint-Denis-Île Maurice (+14,2%). Il est également en forte progression sur la ligne Saint-Denis-Dzaoudzi et Saint-Denis-Moroni", indique l'aéroport, dans un communiqué. Le trafic recule en revanche entre La Réunion et les différentes destinations malgaches, tout comme sur l'Afrique du Sud et la Thaïlande.

Selon l’aéroport, le nombre de passagers en transit connaît pour sa part une très forte baisse (520 passagers, -88,3%) qui vient affecter la remontée globale de l’activité. Ce trafic, qui était alimenté en 2012 par plusieurs lignes (Paris-Réunion-Maurice de Corsair International, Paris-Réunion-Sydney-Nouméa d’Air Austral et Tananarive-Réunion-Maurice d’Air Madagascar) se limite aujourd’hui à celui d’XL Airways sur Mayotte-Réunion-Marseille.

La croissance observée en mars vient compenser partiellement les baisses de janvier et février 2013. Au terme de trois premiers mois de l’année, l’évolution du nombre de passagers est de -4,3%, fortement impactée par la chute du transit (-88%).

Au premier trimestre, les capacités offertes par les compagnies desservant l’Aéroport de La Réunion Roland Garros ont baissé de 8,1%, principalement sous l’effet de la réduction des vols de moyens porteurs opérés par Air Madagascar et Air Austral.

Enfin, le tonnage de fret est, pour sa part, en diminution de 10,7% en mars et de 12,1% sur l’ensemble du premier trimestre, avec une baisse plus marquée du tonnage embarqué (-24,6%) que débarqué (-7,3%).

À noter que, dans ses prévisions, l’aéroport de La Réunion Roland Garros souligne tabler sur une augmentation du trafic de l'ordre de 1,5% à 2% en moyenne annuelle pour les dix prochaines années.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !