Politique :

G. Ponin-Ballom : "oui, je serai candidat aux municipales de Saint-Denis"


Publié / Actualisé
Gino Ponin Ballom sera bel et bien candidat aux municipales de 2014 à Saint-Denis. C'est ce qu'a confirmé le président de Rassemblement Respect Réunion ce vendredi 12 juillet 2013 lors d'un point presse. Un point presse, afin de répondre à de "nombreuses interrogations" et "lever le doute" sur son positionnement aux prochaines élections. Ce dernier réfute également tout accord avec Gilbert Annette, maire de Saint-Denis. "Je suis un homme politique de droite et un homme libre de pensée et d'actions", a-t-il martelé. Par ailleurs, il appelle également à un grand rassemblement républicain ce dimanche 14 juillet à partir de 11 heures 30 sur la place du parvis des droits de l'Homme à Champ Fleuri.
Gino Ponin Ballom sera bel et bien candidat aux municipales de 2014 à Saint-Denis. C'est ce qu'a confirmé le président de Rassemblement Respect Réunion ce vendredi 12 juillet 2013 lors d'un point presse. Un point presse, afin de répondre à de "nombreuses interrogations" et "lever le doute" sur son positionnement aux prochaines élections. Ce dernier réfute également tout accord avec Gilbert Annette, maire de Saint-Denis. "Je suis un homme politique de droite et un homme libre de pensée et d'actions", a-t-il martelé. Par ailleurs, il appelle également à un grand rassemblement républicain ce dimanche 14 juillet à partir de 11 heures 30 sur la place du parvis des droits de l'Homme à Champ Fleuri.

"Suite à mes visites de terrain et mes rencontres dans les quartiers de Saint-Denis, j’entends beaucoup de questions concernant les municipales de Saint-Denis", a expliqué Ginon Ponin Ballom, en préambule. "Parmi les questions: est-ce que Gino va se présenter en tant que tête de liste ? Qu’est-ce que Gino va faire aujourd’hui au niveau de la droite ? Aujourd’hui, il s’agit de répondre à ces questions. Oui, je serai candidat en tant que tête de liste aux municipales à Saint-Denis", a-t-il déclaré.

À ceux qui l’accuse d’attendre de voir les forces en présence pour se positionner, le président de Rassemblement Respect Réunion répond : "je me positionne et vais à ces élections comme tous les autres candidats". "Aujourd’hui, il y a l’union de la droite qui est en train de discuter mais cela prend trop de temps pour se mettre en place. La population n’a pas le temps d’attendre. Les échos que nous avons sur le terrain sont que les discussions sont aujourd’hui trop floues pour qu’on puisse désigner tête de liste à droite", souligne-t-il, avant de noter qu’il n’a pas été invité à prendre part à ces discussions. 

Il affirme aussi "ne pas adhérer à la méthode et à l’approche pour construire l’union de la Droite à Saint-Denis qui n’est ni respectueuse ni convaincante".

Concernant le second tour, Gino Ponin Ballom dit ne "rien imaginer". "Il faut qu’on se mobilise pour qu’au deuxième tour, on soit en tête devant les autres candidats", ajoute-t-il.

Par ailleurs, s’il siège au sein de la majorité de la municipalité dionysienne, le président de Rassemblement Respect Réunion réfute tout accord avec Gilbert Annette. "Il sait depuis le début que nous serons concurrents en 2014. À ceux qui disent que je crache dans la soupe, je leur dis non parce qu’il ne faut pas oublier que c’est grâce à nos électeurs que lui et son équipe sont aux commandes de la mairie de Saint-Denis jusqu’à 2014. Ce n’est pas nous qui le disons c’est la presse qui a relaté les dires des militants socialistes au soir des régionales dans la permanence socialiste", conclut-il.

www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    2 Commentaire(s)

    Jean-Pierre , Posté
    C'est bien que des hommes comme Monsieur Gino Ponin Ballom continue de s'engager en politique. Nous avons besoin d'hommes comme lui, honnête et sans casserole. Bravo Monsieur Ponin Ballom, continuez, je vous soutiens
    RIPOSTE, Posté
    " Gino Ponin-Ballom semble donc déterminé à y aller seul. Et jusqu'au bout. " . Aucun problème de le voir seul , il terminera seul à moins de 5% !