Santé publique :

Grippe: l'épidémie décroit progressivement, 6 personnes en réanimation


Publié / Actualisé
L'épidémie de grippe, qui a débuté au mois de juin à La Réunion, décroit progressivement depuis le début des vacances scolaires, indique ce vendredi 19 juillet 2013 la Cire Océan Indien, dans son point épidémiologique. "Bien que revenus dans les moyennes saisonnières attendues, les indicateurs de surveillance en médecine de ville et aux urgences restent néanmoins élevés", souligne la cellule. À noter que depuis le début de l'épidémie, quatre personnes sont décédées et six autres restent sous surveillance en réanimation.
L'épidémie de grippe, qui a débuté au mois de juin à La Réunion, décroit progressivement depuis le début des vacances scolaires, indique ce vendredi 19 juillet 2013 la Cire Océan Indien, dans son point épidémiologique. "Bien que revenus dans les moyennes saisonnières attendues, les indicateurs de surveillance en médecine de ville et aux urgences restent néanmoins élevés", souligne la cellule. À noter que depuis le début de l'épidémie, quatre personnes sont décédées et six autres restent sous surveillance en réanimation.

Selon la Cire Océan Indien, suite à la recrudescence des consultations pour grippe observée depuis le mois de juin, la part des syndromes grippaux vus en consultation chez les médecins sentinelles est en légère diminution. Elle se situe ainsi dans les moyennes saisonnières attendues pour la saison en cette période de vacances scolaires.

Pour sa part, le réseau de surveillance des passages aux urgences OSCOUR indique que "le nombre observé de passages pour grippe sur l’ensemble des centres hospitaliers de l’île reste élevé". Cependant, une légère diminution des passages a été observée la semaine dernière, avec un peu plus de 15 passages hebdomadaires.

Par ailleurs, depuis le début de l’année, 14 personnes ayant développé des formes graves de grippe ont été admises en réanimation. "La majorité présentait des facteurs de risque de complications (principalement diabète, déficit immunitaire, obésité et bronchopneumopathie chronique obstructive) et au moins 12 d’entre elles n’étaient pas vaccinées", explique la Cire Océan Indien. Parmi ces cas graves, elle précise que 12 ont été recensés à ce jour sur les mois de juin et juillet.

La cellule note que le bilan fait toujours état de 4 décès tandis que 6 personnes restent encore sous surveillance en réanimation.

Devant la recrudescence des formes graves de grippe hospitalisées en réanimation depuis le mois de juin, il est important de rappeler qu’il n’est pas trop tard pour se faire vacciner, rappelle la Cire Océan Indien. "Le vaccin est le seul moyen pour les personnes fragiles de se protéger contre les complications et les formes graves de la grippe", ajoute-t-elle.

La campagne vaccinale antigrippale à La Réunion a débuté cette année le 15 avril et se terminera le 30 septembre 2013. Il est recommandé aux personnes à risque de complication, aux personnes de plus de 65 ans et aux professionnels de santé de se faire vacciner.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !