Rivière des Galets - Une mère de famille poignardée à mort :

H.Bello : "la maison, le lieu de tous les dangers pour les femmes"


Publié / Actualisé
Suite à l'agression mortelle contre une jeune femme, Prisca Sevaye, 36 ans, à la Rivière des Galets (Le Port), Huguette Bello s'est rendue sur les lieux du drame dans le milieu de matinée ce jeudi 19 septembre 2013. Très en colère, la députée maire de Saint-Paul n'a pas caché son émotion. "Une femme a encore été tuée. La société pense toujours que les femmes sont inférieures, qu'elles doivent être soumises et qu'elles doivent obtempérer quand on leur dit quelque chose", a-t-elle lâché sur Radio Freedom. Elle a regretté que "la maison est devenue le lieu, où les femmes sont de moins en moins en sécurité".
Suite à l'agression mortelle contre une jeune femme, Prisca Sevaye, 36 ans, à la Rivière des Galets (Le Port), Huguette Bello s'est rendue sur les lieux du drame dans le milieu de matinée ce jeudi 19 septembre 2013. Très en colère, la députée maire de Saint-Paul n'a pas caché son émotion. "Une femme a encore été tuée. La société pense toujours que les femmes sont inférieures, qu'elles doivent être soumises et qu'elles doivent obtempérer quand on leur dit quelque chose", a-t-elle lâché sur Radio Freedom. Elle a regretté que "la maison est devenue le lieu, où les femmes sont de moins en moins en sécurité".

Très émue, Huguette Bello a également affirmé, sur Radio Freedom, que ce drame n’est pas qu’une "affaire de femme". "Les mouvements sociaux et les partis politiques doivent plus s’impliquer", a-t-elle souligné.

La députée maire de Saint-Paul a, par ailleurs, déploré le fait qu’il n’y avait pas de "véritable loi cadre pour lutter contre ce fléau", pointant du doigt le manque de moyens alloués à la police.

"Quand on est chez soi, on se dit qu’on est le plus en sécurité. Mais aujourd’hui, c’est le lieu où les femmes sont de moins en moins en sécurité. C’est inacceptable", a-t-elle conclu.

Rappelons que la victime, Prisca Sevaye, 36 ans, se trouvait à son domicile à la Rivière des Galets lorsqu'elle a été touchée par deux coups de couteau. L'auteur présumé de l'agression a été interpellé vers 11 heures 30 ce matin. Il se trouvait dans le lit de la rivière lorsqu'il a été appréhendé par les policiers.

www.ipreunion.com

 

   

3 Commentaire(s)

Clash, Posté
Elle disait faire de la femme une affaire personnelle. Elle disait qu'elle préparerait une proposition de loi. En 15 ans : RIEN! Comment ose t elle se servir de la souffrance des autres pour paraître au coeur de l'action alors qu'elle contribue à ce que rien n évolue. C est à nous de crier au scandale.
Leyy97436, Posté
pouvez vous mettre votre énergie également dans la cause animale sur votre secteur et verbaliser les cochons responsables de dépots sauvages??? secteur fond de puits merci++++
Mathilde payet, Posté
..?????
Madame Bello est députée depuis 15 ans...et elle critique les...députés qui n'ont pas fait de lois????
Mais elle se fiche de qui là?
Si elle était si sincère...en 15 ans elle a pas trouvé le temps de faire une proposition de loi????
Je suis dégoutée d'entendre ça!