Insectes :

Ces bois qui font trembler les carias


Publié / Actualisé
Utiliser du bois contre les carias ? C'est ce que suggère une étude menée par le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement), basée sur l'exploitation de bois endémiques de Guyane ayant des effets insecticides, antiappétants et répulsifs. De quoi lutter efficacement contre ces termites pourtant habituellement si friandes des poutres et autres meubles en bois. (photo archives)
Utiliser du bois contre les carias ? C'est ce que suggère une étude menée par le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement), basée sur l'exploitation de bois endémiques de Guyane ayant des effets insecticides, antiappétants et répulsifs. De quoi lutter efficacement contre ces termites pourtant habituellement si friandes des poutres et autres meubles en bois. (photo archives)

Dans un premier temps, les recherches se sont orientées vers le bois de rose (Aniba parviflor), traditionnellement utilisé dans l’ébénisterie, indique le Cirad. Toutefois l’approvisionnement de ce bois restant limité, les scientifiques se sont tournés vers une autre espèce, le bois de grignon (Sextonia rubra), un bois largement exploité en Guyane pour la construction. Et leur association a fait merveille.

Des études sur le terrain et notamment des rencontres avec les populations locales ont ainsi permis de démontrer les aspects toxiques vis-à-vis des termites du bois de grignon mélangé au bois de rose, note le Cirad, expliquant que la combinaison des deux bois a montré les effets répulsifs de l’un et insecticides et antiappétants de l’autre.

Les résultats de l’étude ont par ailleurs été concluants aussi bien sur les termites de région tempérée (Reticulitermes santonensis) que sur les termites de région tropicale (Heterotermes indicola). Ce nouveau répulsif devrait donc être efficace contre les carias réunionnaises.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !