Délinquance :

Saint-Pierre : le conseil municipal demande plus de policiers


Publié / Actualisé
Ce mardi 29 octobre 2013, le conseil municipal de Saint-Pierre a adopté à l'unanimité une motion demandant au ministre de l'Intérieur Manuel Valls qu'il affecte "des effectifs de Compagnie départementale d'intervention à demeure à Saint-Pierre", pour faire face aux "évolutions inquiétantes de la délinquance".
Ce mardi 29 octobre 2013, le conseil municipal de Saint-Pierre a adopté à l'unanimité une motion demandant au ministre de l'Intérieur Manuel Valls qu'il affecte "des effectifs de Compagnie départementale d'intervention à demeure à Saint-Pierre", pour faire face aux "évolutions inquiétantes de la délinquance".

Dans cette motion, les élus saint-pierrois notent, entre autres, que "sans être confrontée au grand banditisme, la ville de Saint-Pierre doit faire face à une délinquance de proximité qui impacte fortement le sentiment d’insécurité de la population", mais aussi "l’évolution notable des faits constatés par les forces de l’ordre et le caractère inquiétant des vols avec violence".

Ils relèvent également que les derniers événements "ont mis en évidence l’impossibilité de réunir plus de deux policiers lors d’une rixe majeure où plus d’une vingtaine d’individus ont lynché un jeune homme en pleine rue".

www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Chandini, Posté
en tt cas c bien ce ke fais mr le maire les autres ne feront pas mieux a part les belles promesses a bn entendeur slt
Citoyens de St-Pierre, Posté
Bravo au Maire de St-Pierre et ses dalons qui ont voulu faire du front de mer de la ville un genre de Côte d'Azur! Eh bien, vous avez maintenant le résultat: alcools et drogues à gogo, 'attractivité' monstre et venue de tous ceux des 4 coins de l'île qui cherchent une ambiance 'chaude', qui tous se mettent à gueuler et se bagarrer dès 2-3 h du matin… Nous les habitants on ne vous dit pas merci. Et on est arrivé à voter bientôt: ce sera n'importe qui, sauf l'équipe sortante!