Election présidentielle :

Madagascar : deux candidats se détachent


Publié / Actualisé
Le dépouillement des résultats se poursuit à Madagascar, où le premier tour de l'élection présidentielle s'est déroulé le 25 octobre. D'après des chiffres provisoires publiés par la Ceni-T (Commission électorale nationale indépendante pour la transition), portant sur 18 229 bureaux de vote (sur 20 001), on se dirige vers un deuxième tour opposant Jean-Louis Robinson, candidat soutenu par l'ancien président Marc Ravalomanana, à Hery Rajaonarimampianina, l'ancien ministre des Finances et candidat officieux de l'actuel président de la Transition malgache, Andry Rajoelina.
Le dépouillement des résultats se poursuit à Madagascar, où le premier tour de l'élection présidentielle s'est déroulé le 25 octobre. D'après des chiffres provisoires publiés par la Ceni-T (Commission électorale nationale indépendante pour la transition), portant sur 18 229 bureaux de vote (sur 20 001), on se dirige vers un deuxième tour opposant Jean-Louis Robinson, candidat soutenu par l'ancien président Marc Ravalomanana, à Hery Rajaonarimampianina, l'ancien ministre des Finances et candidat officieux de l'actuel président de la Transition malgache, Andry Rajoelina.

C’est ce vendredi 8 novembre que la Ceni-T devrait publier officiellement les résultats provisoires. Selon toute vraisemblance, il devrait en résulter un duel au deuxième tour (le 20 décembre) entre Jean-Louis Robinson et Héry Rajaonarimampianina. D'après les chiffres publiés par la Ceni-T ce mardi 5 novembre, le premier recueille pour l’instant 23,01 % des suffrages, le second 15,46 %.

Toutefois, Héry Rajaonarimampianina reste sous la menace de l’ancien vice-Premier ministre Hajo Andrianainarivelo (10,14 %) et dans une moindre mesure de Rolland Ratsiraka (8,38 %), le neveu de l’ancien président Didier Ratsiraka.

Mais tous ces chiffres demeurent provisoires et incertains. Lundi, le dépôt des requêtes auprès de la CES (Cour électorale spéciale) a été clôturé. L’examen de ces requêtes peut encore changer la donne si les résultats d’un ou de plusieurs bureaux de vote sont annulés ou qu’un des candidats est disqualifié.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !