Agriculture :

La lutte contre le ver blanc continue


Publié / Actualisé
Dans sa lutte biologique contre le ver blanc, la préfecture a décidé ce vendredi 8 novembre 2013 d'étendre son arrêté aux cultures maraîchères. Cette année, des poches de résurgence dans des champs de canne à sucre ont été constatées, ainsi que des dégâts sur des fraisiers. Ce renforcement de la loi " passe par la réaffirmation de l'application obligatoire du Betel à la dose de 50 kg/hectare lors de la replantation de la canne. " Ce champignon, fabriqué industriellement, permet de maîtriser efficacement les populations de vers blancs, ravageurs de canne à sucre. " En complément, les groupements des défenses des organismes nuisibles, en coordination avec leur fédération, mèneront des actions complémentaires afin de renforcer le dispositif ", précise la préfecture.
Dans sa lutte biologique contre le ver blanc, la préfecture a décidé ce vendredi 8 novembre 2013 d'étendre son arrêté aux cultures maraîchères. Cette année, des poches de résurgence dans des champs de canne à sucre ont été constatées, ainsi que des dégâts sur des fraisiers. Ce renforcement de la loi " passe par la réaffirmation de l'application obligatoire du Betel à la dose de 50 kg/hectare lors de la replantation de la canne. " Ce champignon, fabriqué industriellement, permet de maîtriser efficacement les populations de vers blancs, ravageurs de canne à sucre. " En complément, les groupements des défenses des organismes nuisibles, en coordination avec leur fédération, mèneront des actions complémentaires afin de renforcer le dispositif ", précise la préfecture.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !