Information, sensibilisation et dépistage :

Journée mondiale du diabète : La Réunion se mobilise


Publié / Actualisé
Problème de santé publique dans le monde, le diabète l'est encore plus à La Réunion, où l'on recense 70 000 à 80 000 personnes diabétiques, soit 10 % de la population dont 15 % des 18-69 ans alors que le taux en France métropolitaine est estimé à 2 ou 3 %. Ce jeudi 14 novembre 2013, déclaré journée mondiale du diabète, une grande partie des professionnels de santé se mobilisent pour mener des actions de prévention et de sensibilisation au dépistage de la maladie. Car dans un tiers des cas, le diabète n'est pas connu.
Problème de santé publique dans le monde, le diabète l'est encore plus à La Réunion, où l'on recense 70 000 à 80 000 personnes diabétiques, soit 10 % de la population dont 15 % des 18-69 ans alors que le taux en France métropolitaine est estimé à 2 ou 3 %. Ce jeudi 14 novembre 2013, déclaré journée mondiale du diabète, une grande partie des professionnels de santé se mobilisent pour mener des actions de prévention et de sensibilisation au dépistage de la maladie. Car dans un tiers des cas, le diabète n'est pas connu.

Ce jeudi14 novembre sera notamment l’occasion pour les pharmaciens de l’URPS (Union régionale des professionnels de santé) de lancer une expérimentation inédite dans le bassin Est de l’île : une vaste campagne de dépistage associant pharmaciens, médecins et infirmiers libéraux menée à Sainte-Suzanne, Sainte-Rose, Salazie et à la Plaine-des-Palmistes.

Près de 1000 contacts sont ainsi prévus dans les officines volontaires durant 6 à 9 mois, auprès de personnes de plus de 40 ans, sans diabète connu, mais avec au moins un facteur de risque. L’URPS espère ainsi repérer plus d’une centaine de diabétiques potentiels. Et si l’expérience s’avère concluante, elle pourra être étendue à toute l’île.

Du côté des hôpitaux, on entend bien également profiter de cette journée axée cette année sur le thème : " L’éducation et la prévention du diabète ". Le CHU de La Réunion organise ainsi une journée d’information et de dépistage ouverte au public, de 9 heures à 15 heures, sur le site de Félix-Guyon à Saint-Denis.

Des infirmières de diabétologie, diététicienne, psychologue, podologue, assistante sociale, médecins, éducateurs sportifs et d’autres partenaires seront présents pour informer le public sur le diabète, la prévention, l’alimentation équilibrée, l’activité physique et prodiguer de nombreux conseils. Un dépistage du diabète par glycémie capillaire et une évaluation du risque de développer la maladie seront réalisés par des professionnels de la santé. Un dépistage de la rétinopathie diabétique pourra aussi être effectué.

Information et prévention seront aussi au programme du Centre hospitalier Gabriel-Martin de Saint-Paul, qui a prévu d’accueillir le public de 8 heures à 16 heures sous quatre chapiteaux installés place de l’Hôtel de ville. L’équipe pluridisciplinaire (médecins, infirmières, diététicienne...) réalisera des examens de dépistage, distribuera des brochures d’informations et sera entièrement disponible pour échanger, rassurer et répondre aux questions.

De son côté, la Caisse générale de la sécurité sociale présentera son nouveau dispositif, "Sofia", qui offre un accompagnement personnalisé aux malades chroniques pour les aider à mieux vivre au quotidien avec leur maladie et en prévenir les complications.

Enfin, la Mutualité de La Réunion organisera, de 8h30 à 12 heures, dans l’hémicycle du conseil général, une conférence-débat animée par le professeur Claude Jaffiol, endocrinologue, chercheur et membre de l’académie de médecine. Le thème de la rencontre sera " Diabète et précarité ".

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !