Nouvelle route du littoral - Déclaration d'utilité publique :

L'Alliance: un recours bientôt déposé devant la cour administrative de Bordeaux


Publié / Actualisé
Après que le tribunal administratif de Saint-Denis ait rejeté son recours le 14 octobre dernier contre la déclaration d'utilité publique (DUP) de la nouvelle route du littoral, les membres de l'Alliance, - en tant que citoyens -, vont interjeter appel devant la cour administrative de Bordeaux dans les jours qui suivent. Pour les conseillers régionaux de l'opposition, plusieurs événements sont venus conforter dernièrement leurs préoccupations, révélant un dossier "mal ficelé" et des "problèmes de mise en oeuvre".
Après que le tribunal administratif de Saint-Denis ait rejeté son recours le 14 octobre dernier contre la déclaration d'utilité publique (DUP) de la nouvelle route du littoral, les membres de l'Alliance, - en tant que citoyens -, vont interjeter appel devant la cour administrative de Bordeaux dans les jours qui suivent. Pour les conseillers régionaux de l'opposition, plusieurs événements sont venus conforter dernièrement leurs préoccupations, révélant un dossier "mal ficelé" et des "problèmes de mise en oeuvre".

Parmi ces nouveaux "événements", les membres de l’Alliance citent le référé précontractuel déposé par le groupe Eiffage concernant l’attribution des marchés pour le projet de nouvelle route du littoral, ces derniers estimant que "la Région aurait dû attendre la décision du tribunal administratif avant de signer".

Ces derniers ont également regretté la réponse négative du préfet Jean-Luc Marx suite à leur demande saisine de la mission d'expertise économique et financière (MEEF). "Il nous a avancé oralement en assemblée plénière, alors que nous n’avons jamais eu de réponses à nos courriers, que ce projet était trop important financièrement pour être expertisé par la MEEF et que le calendrier ne permet pas de diligenter une mission", a indiqué Maya Césari, conseillère régionale d’opposition, pointant du doigt "la posture d’un gouvernement fuyant, irresponsable dans ses propos et versatile".

Alors que la demande de dérogation au titre des "espèces protégées" est notamment soumise à la consultation du public jusqu’au 30 novembre, l’Alliance a ensuite déploré un "débat faussement ouvert". "La probabilité d’évènements climatiques extrêmes n’a également pas été prise en compte", a, souligné, pour sa part, Béatrice Leperlier.

Par ailleurs, les membres de l’Alliance ont dénonce un "gouffre financier qui va impacter sur l’économie réunionnaise. "La Région présente ce projet comme une solution fantastique et un bol d’air pour le BTP et qui va fournir de l’emploi mais le coût estimé de cette nouvelle route est déjà dépassé. Elle engage un projet qu’elle ne pourra assumer jusqu’au bout. Ce sont, nous, Réunionnais, qui paieront les pots cassés dans les années à venir", a affirmé, de son côté, Catherine Gaud.

www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    4 Commentaire(s)

    Blacko, Posté
    Pride 974 fréro t as mis une bonne quenelle épaulée a ces rigolos qui comprennent pas que le peuple c réveillé en 2010.
    Pride 974, Posté
    Bla bla bla réchauffement climatique. etc etc. Blablabla écologie.
    Arrêtez de vous foutre de notre gueule. La route de de verges d'avant était aussi digue et viaduc, on en trouve encore des traces dans le journal de la région. C'était exactement pareille. Sauf que ça allait moins vite car prévu pour 2017 . Le problème des communistes (pas trop communistes en plus) c'est que vous prenez les gents pour des imbéciles. maix c'est fini le temps de cochon vole. Créole pi couillon.
    http://www.temoignages.re/livraison-definitive-en-2017,41163.html
    Sudiste, Posté
    Ce qui est ridicule Avironnaise, c'est de faire le choix en 2013 du tout automobile. Ce qui est ridicule par les temps qui courent alors que les effets du réchauffement climatiques pèsent sur les peuples comme une épée Damoclès, c'est de construire en mer et de continuer à considérer l'Homme supérieur à la nature. Ce qui est ridicule c'est de croire que les finances des collectivités publiques sont sans fin et d'entrer dans un projet synonyme de gouffre financier car pas suffisamment ficelé. Ce qui est ridicule, c'est de faire croire que les graves effets sur la nature pourront être dépassés par des mesurettes. Mais ce qui est encore plus ridicule, c'est de laisser faire.

    Avant 2009, la route du littoral dépendait de la responsabilité de l'Etat. Durant ces douze dernières années, le chantier de la route des Tamarins a été mené et livré. Aujourd'hui, pour te rendre dans le nord, il te faut hors heures de pointes, 45 min - 1h avant il te fallait 3h. Dire que rien n'a été fait relève de la mauvaise foi.

    Le tramtrain était un projet toujours en cours, qui offrait une véritable alternative de transports aux Réunionnais. Le projet a été arrêté en 2010 par le président actuel de la région.

    Alors en terme de ridicule et de gacheries, je crois que vraiment, avec la majorité actuelle, on atteint le summum. Moi aussi je fais la route tous les jours sud-nord. Et mon rêve est que durant ces heures de route, je puisse me consacrer à autre chose. Que demain mon salaire ne serve pas à payer voiture, assurance, essence. Que je reste aussi toujours fière de mon île classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. C'est ce qui s'appelle avoir des projets ambitieux et durables pour son pays.
    Avironnaise , Posté
    Vous êtes ridicules. Vous avez eu 12 ans pour faire une route qui devait être faite en 6 mois et pour faire le tramtrain. Vous n'avez rien foutu. Mais vous vous en foutez vous habitez saint-denis et quand vous sortez dans vos bureaux climatisés c'est avec voiture et chauffeur. Nous on fait la route tous les jours avec la peur au vendre à cause des galets qui peuvent tomber. Vous avez eu votre chance vous avez laissé passer alors maintenant ARRÊTEZ DE VOULOIR GACHER LE TRAVAIL DES AUTRES.