Vacances :

La crise économique n'empêche pas Les Réunionnais de voyager


Publié / Actualisé
En cette période de vacances d'hiver austral, les Réunionnais sont nombreux à s'envoler vers d'autres destinations. Si ces derniers restent en majorité dans la zone de l'océan Indien, avec Maurice en destination phare, ils n'ont pas peur de s'aventurer un peu plus loin : l'Asie et l'Afrique du Sud ont aussi un franc succès. Et, à en croire les agences de voyage, les vacanciers réunionnais voyagent beaucoup et ne s'en privent pas malgré le contexte de crise économique. Toutefois, la durée de séjour est plus courte comparée aux années précédentes.
En cette période de vacances d'hiver austral, les Réunionnais sont nombreux à s'envoler vers d'autres destinations. Si ces derniers restent en majorité dans la zone de l'océan Indien, avec Maurice en destination phare, ils n'ont pas peur de s'aventurer un peu plus loin : l'Asie et l'Afrique du Sud ont aussi un franc succès. Et, à en croire les agences de voyage, les vacanciers réunionnais voyagent beaucoup et ne s'en privent pas malgré le contexte de crise économique. Toutefois, la durée de séjour est plus courte comparée aux années précédentes.

Selon les agences de voyage de l’île interrogées, la majorité des Réunionnais a tendance à passer ses vacances dans l’océan Indien. La raison de cette concentration dans l’océan Indien, d’après une conseillère de l’agence Nouvelles Frontières à Saint-Paul, "est lié à un rapport proximité-prix". "Les gens ne s’éloignent pas trop de La Réunion, car ce sont pour des vacances de courte durée et cela revient moins cher de rester à proximité", indique-t-elle.

Sur le plan international, l’Asie est la destination la plus côtée. "Il y a récemment eu une forte augmentation pour la Thaïlande", explique, en effet, Annaëlle Ramin, conseillère en voyage à l’agence Kreol Voyage à Saint-André. "L’Afrique du Sud est la deuxième destination des Réunionnais", commente, pour sa part, Nathalie, conseillère à l’agence de voyage Odyssée à Saint-Denis.

Autre constat, selon les agences de voyage, malgré la crise économique, certains Réunionnais n’ont pas changer leurs  habitudes. "C’est la crise, mais les gens trouvent toujours de l’argent pour voyager", souligne une conseillère de l’agence Odyssée. Et Annaëlle Ramin d’ajouter : "aujourd’hui les gens voyagent énormément, je dirai même qu’il voyagent encore plus qu’avant".

Mais les agences de l’île sont unanimes :  si la crise économique n’empêche pas les Réunionnais de voyager, les vacances sont plus courtes qu’avant. Ces dernières durent actuellement une semaine, contre une quinzaine de jours il y a quelques années. "Si les vacances sont plus courtes aujourd’hui, c’est que le budget ne permet pas de rester plus longtemps que çà. C’est ici que l’on peut dure que la crise économique se fait ressentir", conclut une conseillère de l’agence Havas.

Mélissa Perciot pour www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !