Foyer de l'enfance à Sainte-Suzanne :

L'embauche d'un métropolitain fait débat


Publié / Actualisé
La nomination d'un nouveau directeur à la tête du foyer de la petite-enfance à Saint-Suzanne est contestée. L'AJFER-Nou lé Kapab affirme le 29 janvier 2014 avoir été interpellée suite "à un éventuel recrutement d'une personne venant de l'extérieur alors qu'il existe des Réunionnais compétents pour occuper le poste concerné." L'association ajoute que la responsabilité du conseil général est "pleinement engagée." Pourtant, le 28 janvier dernier, le département a émis un "avis défavorable à ce recrutement." Interrogé par la direction de la jeunesse des sports et de la cohésion sociale, le CG n'a pas approuvé l'embauche de cette personne au motif d'un "manque d'expérience et d'expertise." Le candidat pourrait tout de même être recruté, l'avis du conseil général est uniquement consultatif.
La nomination d'un nouveau directeur à la tête du foyer de la petite-enfance à Saint-Suzanne est contestée. L'AJFER-Nou lé Kapab affirme le 29 janvier 2014 avoir été interpellée suite "à un éventuel recrutement d'une personne venant de l'extérieur alors qu'il existe des Réunionnais compétents pour occuper le poste concerné." L'association ajoute que la responsabilité du conseil général est "pleinement engagée." Pourtant, le 28 janvier dernier, le département a émis un "avis défavorable à ce recrutement." Interrogé par la direction de la jeunesse des sports et de la cohésion sociale, le CG n'a pas approuvé l'embauche de cette personne au motif d'un "manque d'expérience et d'expertise." Le candidat pourrait tout de même être recruté, l'avis du conseil général est uniquement consultatif.
   

Mots clés :

    4 Commentaire(s)

    SOUMIS, Posté
    néo colonialisme ou est la démocratie ? les reunionnais ne peuvent pas s'autoreger ! la faute aux creole toujours esclave d'un systeme des maires et de l'assistanat
    Julie, Posté
    Mi comprend pa, moin la écoute une radio local bien connue ce matin et le zaffair lé clair. Déjà c'est Alamélou qui est le porte parole du collectif de jeunes… i voi zélection i arrive.
    Et l'explication leperlier té clair aussi, lu té travail au siége de la CINOR depuis 2 ans, na la personne té travaille la médiathèque que la postule au siége de la cinor, et suite à un appel a candidature interne lu la parti la médiathèque de sainte suzanne que lé géré par la cinor. En plus lu la di que depuis ce matin, c'est une personne de sainte suzanne que l'était au chômage que la été embauché à sa place au cabinet de la CINOR, au siège.
    En tout cas Alamélou n'aurait du manifeste devant le foyer de l'enfance pour qu'un Réunionnais soit embauché
    Lolo, Posté
    Lulu on sait que tu es un grand ami de Gilles Leperlier ,
    Ce poste étant arbitré par le ministère le département ne peut décider seul.
    Maintenant je suis sur que si cela est possible le département choisira la solution locale .
    Il ne faut pas que Leperlier confont ce poste avec son piston du président de la CINOR !
    Lulu, Posté
    C'est ce foutre de la gueule des reunionnais que nous sommes on envoie nos enfants travailler partout ailleurs même qu'ils ont des diplômes equivalents pour embaucher ceux de la métropole moi je trouve que le système est pourri qu'il faudrait en changer de toute façon on a pas notre mot a dire ils font ce qu'ils veulent ôté créole ouvre zot yeux et allons lève un coup notre tête