Centre hospitalier Gabriel Martin de Saint-Paul :

Des maladies du foie évaluées sans biopsie


Publié / Actualisé
Le centre hospitalier Gabriel Martin de Saint-Paul est équipé depuis ce mois de février 2014 d'un échographe de dernière génération. Cet équipement permet aux médecins d'évaluer de manière non-invasive certaines maladies du foie, dont la fibrose hépatique. "Le bénéfice attendu est une optimisation de la prise en charge par le biais d'une meilleure évaluation d'hépatopathies chroniques et une thérapeutique adaptée", précise le CHGM. Techniquement, la fiabilité du diagnostic est améliorée grâce à l'utilisation de deux ondes qui permettent d'afficher une cartographie en couleur représentant point par point l'élasticité des tissus. L'hôpital précise que "l'analyse régionale notait en 2011 758 séjours avec pour pathologie hépatopaties et cirrhoses." Des patients qui peuvent à présent être traités par le nouvel échographe.
Le centre hospitalier Gabriel Martin de Saint-Paul est équipé depuis ce mois de février 2014 d'un échographe de dernière génération. Cet équipement permet aux médecins d'évaluer de manière non-invasive certaines maladies du foie, dont la fibrose hépatique. "Le bénéfice attendu est une optimisation de la prise en charge par le biais d'une meilleure évaluation d'hépatopathies chroniques et une thérapeutique adaptée", précise le CHGM. Techniquement, la fiabilité du diagnostic est améliorée grâce à l'utilisation de deux ondes qui permettent d'afficher une cartographie en couleur représentant point par point l'élasticité des tissus. L'hôpital précise que "l'analyse régionale notait en 2011 758 séjours avec pour pathologie hépatopaties et cirrhoses." Des patients qui peuvent à présent être traités par le nouvel échographe.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !